Euros

Un homme prénommé Hubert habite en Gironde et aujourd’hui, il se glisse par la grande porte en Une des journaux, mais pourquoi cet individu a-t-il pu attirer le regard de la presse ? Les internautes s’interrogent sans doute sur les raisons de cette soudaine notoriété.

Je ne veux pas des allocations familiales, mais la CAF me verse 117 euros

Hubert âgé de 46 ans a pris une décision il y a pratiquement sept ans. À l’époque, la CAF avait choisi de lui verser 117 euros. Cet homme très honnête s’interrogeait puisqu’il ne savait pas si cette somme était transmise sous conditions. Les autorités compétentes lui avaient alors répondu que « c’était pour tout le monde ». Rapidement, le couple fut choqué de recevoir un tel montant puisque leur train de vie était pratiquement six fois plus important que celui identifié pour une personne lambda qui aurait un enfant ainsi qu’un SMIC.

Que penses-tu de cette différence entre les montants accordés ?

Ce quadragénaire rédige une lettre et demande à la CAF de ne pas recevoir cet argent, car sa situation personnelle ne lui permet pas d’accepter les 117 euros. Généralement, lorsque tu écris à cet organisme, c’est pour réclamer de l’argent, mais cette histoire surprenante propose le cheminement inverse. La réponse est tout de même très spéciale puisque la CAF a refusé la demande en insistant sur le fait qu’il était impossible de refuser cette somme d’argent. Ce chef d’entreprise et sa femme ont jugé ce contexte particulièrement indécent comme ils ont pu le confier selon BFMTV.

Une petite précision est importante, elle montre à quel point le système est totalement mal fait. Une personne susceptible de gagner 5000 euros aura le loisir de toucher la même somme qu’un habitant en mesure d’obtenir tous les mois moins de 1000 euros. Je sais, vous trouvez cela totalement absurde, mais qu’est-ce qui ne l’est pas en France ?

En France, si tu gagnes bien ta vie, tu as le droit aux allocations familiales

Cet homme se qualifie d’ovni en France, il est vrai qu’il est peu commun d’être face à un tel discours. Certains n’hésitent pas à abuser du système alors que leur situation est beaucoup plus confortable que d’autres. La CAF de Gironde a eu son droit de réponse, elle a insisté sur le fait qu’il était tout à fait possible de refuser les allocations familiales, il suffit d’envoyer une lettre. L’organisme précise aussi qu’une démarche volontaire est indispensable pour déclencher une telle aide. Dans tous les cas, même si cet homme a eu besoin des allocations à un moment de sa vie, l’organisme aurait peut-être pu effectuer une revalorisation de la somme au vu de la situation. Je ne vous cache pas que la France tourne parfois à l’envers et le système est souvent bancal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *