Rhume

Tu as une vraie passion pour l’été, mais l’hiver est en dernière place du classement. Mis à part Noël et les chocolats que tu peux manger à la fin de l’année, cette saison n’est pas réjouissante. Elle est même insupportable surtout à cause de ces virus qui traînent à tous les coins de rue.

Un petit tour dans la pharmacie pour découvrir l’automédication

Pour certains, l’hiver est vraiment sympa grâce à la neige, aux repas familiaux autour de la dinde, aux cadeaux apportés par le papa Noël ou encore à ces chocolats que tu manges jusqu’à la crise de foie. Pour d’autres, elle est beaucoup moins intéressante, le froid, la neige, la pluie s’invitent au programme aux côtés des maladies et des virus. Pour tenter de les combattre, tu sors les fameux médicaments donnés sans ordonnance comme un Jedi brandirait son sabre laser. Pourtant, soigner ton rhume ne serait pas bénéfique pour ta santé à cause de ces pilules que tu ingurgites sans être raisonnable.

En pyjama, tu râles et espères des jours meilleurs

Certes, ce mal de gorge est insupportable, à chaque fois que tu avales, tu as l’impression que des couteaux tapissent ton œsophage. Respirer est pratiquement devenu un luxe, tu as l’impression d’être une baleine et ta tête est aussi grosse que celle de la Reine dans Alice aux pays des merveilles. Ton seul réflexe consiste à piocher dans cette pharmacie quelques remèdes pour tenter de faire disparaître cette sensation insupportable. Bien sûr, quand tu es malade tu te traînes comme une vache de ton canapé à ton lit emmitouflé dans un plaid, un pyjama avec une horde de mouchoirs. Tu es donc prêt à utiliser tous les subterfuges pour retrouver cette vie normale, tu pris même Dieu pour retourner au travail. Alors pour soigner une gastro, un rhume ou un mal de gorge, tu optes pour l’auto-médication même si tu sais que c’est mal.

Les médicaments sans ordonnance, ce n’est pas bien !

L’étude de 60 millions de consommateurs vient te rappeler à l’ordre, car elle a étudié 62 médicaments délivrés sans ordonnance pour le rhume. Le résultat est glaçant, car le rapport bénéfice/risque ne serait pas celui escompté. Un cocktail de substances pourrait être dangereux pour ta santé, le risque de surdose peut être provoqué des effets indésirables. Finalement, comment oublier ce rhume ? Si tu dois reléguer aux oubliettes le paracétamol, la pseudoéphédrine, le vasoconstricteur ou encore l’ibuprofène et l’antihistaminique, il te reste plus que les remèdes de mamie. Si tu veux éviter le rhume ou combattre les maux, prends de l’huile de foie de morue. C’est la seule façon de te soigner sans impacter ta santé, mais je te souhaite bonne chance. Le goût ne me donne absolument pas envie de goûter. Mais entre le mal de gorge, l’état léthargique et l’huile de foie de morue, tu choisis lequel ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *