Télégramme

C’est la fin du game pour le télégramme puisqu’il a définitivement rendu son dernier message. Il était en service depuis 139 ans, mais, comme tu es obnubilé par les mails et autres technologies, tu ne connais sans doute pas cette méthode de communication. Pour ce début de mois de Mai, j’enfile ma cape spéciale pour combler tes lacunes.

Plus de STOP, plus de télégrammes en France

Dans les actualités, tu as plusieurs sujets, mais j’ai choisi le télégramme, car l’heure est grave. Sors tes mouchoirs à l’effigie de ta licorne préférée, Orange a pris une décision très importante qui date d’ailleurs du 30 Avril. Certes, la France a pratiquement mis deux jours pour se rendre compte de la disparition de ce système de communication. Cela te montre tout de même cette indifférence liée au télégramme qui a tout de même rythmé le quotidien des Français pendant 139 ans. Tes grands-parents et même tes arrières-grands-parents n’avaient pas d’iPhone ou de Galaxy pour communiquer et se lancer un « Salut ». Ils conversaient, donnaient des nouvelles avec le télégramme à coups de STOP.

Même si tu pensais qu’il n’existait plus depuis des décennies, certains travaillaient encore pour que le service puisse fonctionner. Les chiffres sont d’ailleurs assez surprenants comme l’explique le président du syndicat CFE-GCG Orange dans les colonnes de France Info.

  • 1382 télégrammes ont été envoyés au mois d’Avril, il n’était pas si obsolète que ça
  • Cela représente près de 40 télégrammes par jour

À ce moment, tu sors sans doute le smiley « choqué», car l’information est tout de même incroyable. Cela te montre qu’il faut parfois vivre dans l’ombre pour prospérer. Certes, je te l’accorde, sa fin a sonné et c’est un STOP définitif qui a clôturé son existence. La France n’est pas la seule à arrêter ce service de communication, mais la décision est tout de même tardive. L’Allemagne et la Belgique ont relégué aux oubliettes ce concept depuis un moment. Le dernier message a été envoyé très précisément le 30 Avril à 23h59 et l’affaire est passée totalement inaperçue.

La technologie a achevé le télégramme

Tu te demandes sans doute pour quelles raisons le télégramme était encore utilisé. La réponse est simple, certains employeurs avaient recours à ce service pour convoquer les salariés, partager une bonne ou une mauvaise nouvelle. Ils vivaient encore à une autre époque alors que la plupart des sociétés ont adopté des moyens de communication beaucoup plus simples comme les mails. 50 mots étaient facturés une quinzaine d’euros et il fallait appeler le 36 55. N’essaye pas de joindre le numéro, si tu le fais, tu n’as sans doute absolument rien suivi et compris de tout ce que j’ai pu te dire. En effet, le télégramme n’existe plus depuis la fin Avril, le numéro est donc obsolète.

Ceux qui sont passionnés de cinéma ou de séries un peu vintage ont peut-être déjà rencontré le télégramme. Une personne se déplaçait au domicile des destinataires pour donner le petit morceau de papier, un peu comme une lettre recommandée. Le format n’était absolument pas le même, car déjà les livreurs ont des difficultés pour trouver ton adresse, alors imagine-toi ces mêmes personnes contraintes de venir lire ton message devant ta porte. Ils dégainaient donc un téléphone pour joindre l’individu concerné afin de lui donner les informations toujours à coups de STOP. Tu penses sans doute que cela était beaucoup trop pénible pour être intéressant, la nostalgie a toutefois la vie dure. Les SMS, les services de messagerie, les mails, les vidéos et les appels illimités ont donc tué le télégramme.

Vous êtes méchant ! Le pauvre télégramme. Finalement, j’ai qu’un seul mot pour clôturer cet article.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *