Les magazines papier restent des supports d’informations actuels

Malgré leur prolifération et l’importance grandissante qu’ils prennent, les magazines numériques ne peuvent pas encore valablement remplacer les magazines papier. Ceci pour la simple raison qu’un bon magazine permet toujours d’avoir des informations précises et fiables. Si vous avez besoin de croiser trois ou quatre sites afin de vous assurer de la véracité d’un scoop, avec un bon magazine papier, un seul coup d’œil suffit, car les journalistes recherchent la vérité pour vous. Quels autres atouts le magazine imprimé a-t-il ? Découvrez tout ce qui fait la force des magazines papier, à une époque où le numérique bat des records.

« Presse écrite vs Presse numérique » ou « Presse écrite & Presse numérique » ?

Autant le dire d’entrée de jeu : les magazines papier et la presse numérique ne sont pas des concurrents. La télévision ou la radio ont longtemps cohabité avec la presse écrite, alors pourquoi pas internet et le papier pour vous donner accès à des news ? Vous trouvez cet article détaillé sur la question qui explique que la télévision et le web se rejoignent en ce qui concerne la méthode de diffusion de l’information. Tous deux fonctionnent selon le système des scoops. Leurs journalistes veulent offrir au public des informations inédites, ce qui ne leur donne pas le temps de vérifier ou d’approfondir ces dernières. La presse sur papier, quant à elle, a conservé son caractère méthodique et investigateur. L’article précédemment évoqué préconise donc que l’on parle de relation de complémentarité plutôt que de concurrence entre les médias numériques et les magazines papier.

De ce fait, malgré la réduction drastique du nombre de magazines imprimés depuis l’avènement d’internet, il est indéniable qu’un bon magazine papier a toujours sa place.

Qu’est-ce qui fait un bon magazine papier ?

En une phrase, c’est la recherche de la vérité. Ce qui a fait le succès de certains magazines il y a quelques années, c’était la capacité de leurs journalistes à analyser logiquement les faits, à faire des recoupements pour sortir une vérité unique et fiable.

Un bon magazine, c’est un support psychologique qui décortique des faits de société et qui présente les informations telles qu’elles sont. C’est une organisation, un travail de fond et l’usage de toute l’expertise possible dans le domaine. Couvrir un sujet dans un magazine papier demande que le rédacteur puisse démontrer sa pertinence, justifier son utilité pour les lecteurs et prendre le temps de ficeler son article à la manière d’un dossier à présenter au tribunal. Ne serait-ce que pour cette raison, il y a très peu de chance de se retrouver avec des informations erronées, des scoops qui possèdent plusieurs versions selon la source sur laquelle vous vous trouvez, ou des articles présentés  »à la va-vite ».

La solution se trouve dans le mariage du papier et du numérique

Attention, nous ne disons pas que les magazines papier devraient prendre le pas sur internet ou que ce dernier fournit uniquement des informations erronées. Il est clair que le web sera toujours incontournable parce qu’il fait voyager l’information à une vitesse fulgurante. Dans le même temps, du côté du magazine papier, entre la découverte du scoop, les investigations, la rédaction de l’article et l’impression, il s’écoule une durée pendant laquelle de nombreux autres scoops auraient déjà fait leur apparition. Internet présente donc un caractère « temps réel » dont l’utilité est indéniable. D’ailleurs, si de nombreux magazines proposent des versions numériques pour les internautes, c’est bien parce qu’internet sert grandement, notamment à toucher plus de monde.

De plus, de nombreux sites d’autorité permettent de plus en plus d’avoir accès à des informations fiables. Toutefois, le magazine papier reste un must have, un intemporel, un gage de fiabilité. Ce qu’il faut par conséquent, c’est une vraie intégration entre les deux sources. Internet met tout le monde au courant, et les magazines papier approfondissent le sujet.