Le portage salarial est de plus en plus prisé par les consultants freelances. Il faut dire qu’il possède différents atouts. Il s’agit d’un statut intermédiaire qui permet d’être autonome tout en bénéficiant d’un cadre sécurisé et des avantages des salariés en entreprise. Il faut toutefois savoir que la société de portage salarial choisie se payera en « frais de gestion » en contrepartie de ses services. Elle prélèvera ce pourcentage sur le salaire du consultant freelance. Il convient ainsi de choisir une mission en portage salarial qui soit adaptée aux besoins et attentes du consultant freelance.

À chacun ses critères de choix de mission de portage salarial

Selon le profil du consultant freelance, ses attentes vis-à-vis de la mission de portage salarial sont variées. Un débutant privilégie plus les missions qui offrent des opportunités de formation, de rencontres ou de spécialisation par exemple. Pour le freelance confirmé, les frais de gestion représentent le critère déterminant. Bref, à chacun ses critères de choix de mission de portage salarial.

S’assurer que la société de portage respecte le cadre imposé par la loi

Les sociétés de portage salarial sont dans l’obligation de s’insérer dans un cadre légal défini par l’ordonnance n° 2015-380 du 2 avril 2015. Ce texte de référence définit explicitement le rôle de chaque partie, c’est-à-dire le client, le freelance et la société de portage. Avant d’opter pour une mission de portage salarial, il convient donc de vérifier que la société réunit tous les documents légaux, dont le contrat, où les mentions obligatoires doivent figurer.

portage salarial

Vérifier la réputation

Pour être sûr d’obtenir une mission de portage salarial sérieuse, il convient de vérifier la réputation de l’entreprise avec laquelle on a affaire. Pour ce faire, les avis et recommandations de salariés portés existent sur internet. Il suffit de les consulter et de les comparer. Il est également possible d’avoir des retours d’expérience de vive voix de consultants ayant déjà travaillé avec les sociétés ciblées.

Estimer l’ancienneté et l’expérience de la société

Avant d’opter pour une mission de portage salarial, il est important de vérifier l’ancienneté de la société. Cela permet d’avoir une idée de son expérience dans ce domaine.

D’autres gages de sérieux pour le salarié porté

Il n’y a pas de critères précis lors du choix d’une mission de portage salarial. Il y a toutefois quelques indices permettant de s’assurer qu’elle convient ou non. Outre l’ancienneté de la société de portage salariale, il faut également vérifier l’état financière de celle-ci. La mission est-elle donc sûre de rapporter ou existe-t-il un doute ? Il est par ailleurs important que l’entreprise adhère à un syndicat ou une fédération professionnelle.

Celles adhérant au PEPS ou Professionnels de l’Emploi en Portage Salarial sont par exemple assurées d’appliquer une charte de déontologie protégeant ainsi les clients, mais aussi les portés. Pour des informations supplémentaires, il ne faut pas hésiter à consulter les fédérations qui regroupent les sociétés de portage salarial, ne serait-ce que pour obtenir la liste des adhérents comme gage de sérieux.

4.5 (90%) 2 vote[s]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *