Depuis le 27 mars dernier, Christian Quesada est incarcéré  pour différents chefs d’accusation, détention d’images et de vidéos à caractère pédopornographique et corruption de mineurs. Le candidat chanceux des « 12 coups de midi » a été arrêté après la fouille de sa maison à Hauteville. Des pièces accablantes auraient été découvertes.

Une information judiciaire a été ouverte

Un juge d’instruction a été nommé afin qu’il puisse approfondir les investigations. D’après le documentaire diffusé sur C8 jeudi dernier, un avocat a pu répondre aux téléspectateurs sur ce que risquait vraiment Christian Quesada pour les faits qui lui sont reprochés.

Pour la première infraction de détention de photos et vidéos à caractère pédopornographiques, il risque une peine maximale de sept ans assortie d’une amende de 100.000 euros.

Pour la seconde infraction, s’il n’y a pas eu de rencontre avec un mineur, la peine est de deux ans d’emprisonnement et de 30.000 euros d’amende. En attendant son procès, Christian Quesada a été placé à l’isolement pour sa sécurité.

Faut-il rendre les gains ?

L’éthique et la morale voudraient que cet individu rende l’argent qui a gagné au jeu les « 12 coups de midi » où les réserver à une association pour enfants maltraités. Selon un avocat présent sur le plateau de Touche pas à mon poste, « qui peut réclamer la restitution des gains, le procureur de la République, la chaîne de télé, le parquet ». En vérité, il y a peu de chance qu’on l’oblige à rendre ses gains ou tout du moins ce qui l’en reste. Le candidat a reconnu les faits qui lui sont reprochés en précisant que jamais il n’était passé à l’acte.

L’enquête devra maintenant déterminer l’exactitude de ces affirmations. La peine de prison pourra alors être revue à la hausse s’il a menti. Placé à l’isolement, car sa vie serait en danger en prison, ce sont des faits racontés par un de ses co-détenus via le documentaire de C8. Les auteurs d’agressions sexuelles sur mineurs sont principalement des hommes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *