Comment différencier les crus classés, les grands crus et les vins de table ?

par | Avr 28, 2023 | Actualités | 0 commentaires

Vous êtes ici : Mon ActualitéActualitésComment différencier les crus classés, les grands crus et les vins de table ?

Le cépage bordelais est indéniablement l’un des cépages les plus importants de la viticulture française. Le vignoble bordelais est l’un des plus vastes de France, s’étendant sur plus de 120 000 hectares de terrain. Il est également réputé pour la qualité de ses vins, dont de nombreux grands crus. Justement, dans cet article, découvrez toutes les informations que vous devez savoir sur le cepage bordeaux rouge afin de savoir comment différencier les grands crus, les crus classés et les vins de table.

Qu’est-ce que le cepage bordeaux rouge ?

Le cepage bordeaux rouge est l’une des appellations les plus célèbres et les plus respectées dans le monde du vin. Originaire de la région viticole de Bordeaux, située dans le Sud-Ouest de la France, il est produit dans les vignobles les plus prestigieux au monde. Les vins rouges bordelais sont souvent décrits comme ayant une grande finesse, avec des notes de fruits rouge et noir. Les meilleurs exemples sont souvent connus pour leur longévité, bien qu’ils puissent tout aussi bien être appréciés dans leur jeunesse. Les vins bordelais rouges sont aussi très tanniques, avec une grande complexité aromatique. Ils représentent donc le reflet de la richesse des terroirs et des cépages bordelais. Ce sont des vins colorés, complexes et aromatiques, généralement vieillis en fûts de chêne pour ajouter des notes boisées. Les raisins bordelais rouges sont cultivés dans des terroirs variés, chaque terroir offrant une palette aromatique différente.

Gros plan sur la production du cepage bordeaux rouge

Pour produire un vin rouge de Bordeaux de qualité supérieure, les vignerons étudient plusieurs éléments clés qui déterminent la qualité finale du vin.

Le choix du terroir et des sols

Tout d’abord, le terroir et les sols sont l’un des facteurs les plus importants dans la qualité du vin. Les sols de Bordeaux varient considérablement, avec des sols :

  • argileux ;
  • graveleux ;
  • calcaires ;
  • sablonneux ;
  • limoneux.

Il convient de noter que chaque type de sol a un impact distinct sur les saveurs et les arômes des raisins.

L’assemblage

Un autre élément essentiel dans la production de vin rouge de bordeaux est l’assemblage.  Le mélange de différents cépages permet d’ajouter de la complexité ainsi que des saveurs et des arômes divers à chaque vin. Les variations dans les assemblages sont souvent utilisées pour créer différents crus selon les appellations AOC, qui sont régies par des règles strictes.

À lire  Arcus à Bordeaux : des images très surprenantes et apocalyptiques

La vinification

Il s’agit d’une étape cruciale pour produire un vin rouge de qualité. Les raisins sont collectés lors des vendanges avec une attention particulière sur leur maturité, et leur fermentation se déroule dans des cuves en acier inoxydable ou en chêne. Durant cette étape, le jus des raisins est fermenté en vin rouge, avec une longue macération pour extraire de manière optimale les tanins, acides et arômes idéaux du raisin.

L’élevage et le vieillissement

L’élevage et le vieillissement sont importants pour atteindre la pleine maturité du vin. Les vins rouges de Bordeaux sont généralement vieillis en fût de chêne, et ont une durée de vieillissement variable selon leur appellation.

Quels sont les principaux cepage bordeaux rouge ?

Les différents cépages bordelais rouges sont au nombre de 5 à savoir :

Le cabernet-sauvignon

Le cabernet-sauvignon est le cépage le plus planté dans le vignoble bordelais. Il est apprécié pour ses tanins puissants, son acidité et ses arômes de fruits rouges et de cassis. Il est souvent assemblé avec le merlot pour apporter de la structure aux vins rouges de Bordeaux.

Le merlot

Le merlot est quant à lui plus fruité et moins tannique que le cabernet-sauvignon. Il est généralement utilisé en assemblage pour apporter de la rondeur et de la souplesse aux vins rouges. Il est également utilisé pour produire des vins de cépage, notamment à Pomerol et à Saint-Émilion.

Le cabernet-franc

Le cabernet-franc est moins connu que les deux précédents. Pourtant, il est utilisé en assemblage pour apporter des notes florales et épicées aux vins rouges bordelais. C’est un cépage précoce qui est souvent utilisé pour les vins de garde, car il apporte de la finesse et de l’élégance.

Le malbec

Le malbec est originaire du Sud-Ouest de la France, mais il est utilisé en assemblage dans le vignoble bordelais. Il apporte des notes de fruits noirs et de réglisse aux vins rouges, ainsi qu’une certaine structure.

Le petit verdot

Le petit verdot est un cépage moins commun dans le vignoble bordelais. Il apporte des notes épicées et poivrées aux vins rouges et une couleur intense. Il est souvent utilisé en petite quantité dans les assemblages.

Zoom sur les différentes variétés de vins rouge

Il existe une grande variété de vins rouge différents, allant des crus classés aux simples vins de table. Il convient de noter que les vins rouges de Bordeaux sont classés en fonction de leur qualité et de leur prestige.

À lire  Turia Pitt : l’histoire effroyable d’une survivante brûlée à 70 %

Les crus classés

Les crus classés sont les vins les plus prestigieux de la région. Ils ont été classés en 1855 selon leur qualité et divisés en cinq catégories. Premier Cru, Deuxième Cru, Troisième Cru, Quatrième Cru et Cinquième Cru. Les vins de chaque catégorie se distinguent par leur prix, leur dégustation et leur qualité, avec les Premiers Crus étant considérés comme les meilleurs des meilleurs.

Les grands crus

Ce sont les vins les plus prestigieux de la région, mais qui ne font pas partie du classement de 1855. Ceux-ci sont habituellement considérés comme des vins de haute qualité et sont produits en petites quantités à partir de raisins sélectionnés à la main. Les grands crus sont souvent associés à un terroir spécifique, qui peut apporter des caractéristiques particulières à leur goût et à leur arôme.

Les vins de table

Ils sont souvent considérés comme des vins plus simples et qui ne sont pas classés ni reconnus pour leur prestige. Ces vins peuvent être produits à grande échelle et peuvent être faits à partir de raisins de cépages mélangés. Ils peuvent être plus abordables que les crus classés et les grands crus, mais cela ne signifie pas toujours qu’ils sont de qualité inférieure.

Comment différencier les crus classés, les grands crus et les vins de table ?

Pour faire la différence entre ces différents types de vins, commencez par rechercher l’appellation d’origine contrôlée AOC de la bouteille. Cela indique que le vin est produit dans une certaine région de Bordeaux et répond à certaines normes de qualité. Les vignerons peuvent également mettre en avant les cépages utilisés ou les terroirs spécifiques pour leurs vins, cela peut donner des indices sur leur qualité et leur style. Ensuite, il y a la dégustation. Les crus classés et les grands crus sont généralement des vins plus complexes et offrent des arômes plus distincts que les vins de table. Ils peuvent avoir des tanins plus prononcés ou une acidité plus élevée, cela nécessite un peu plus de finesse pour les apprécier pleinement. Les crus classés et les grands crus sont souvent vieillis en fût de chêne, cela leur donne un goût plus boisé et vanillé, tandis que les vins de table ont tendance à avoir un goût plus fruité et frais. En fin de compte, le choix entre un cru classé, un grand cru ou un vin de table dépendra de vos préférences personnelles et de votre budget.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires récents