Depuis le mardi 17 mars 2020 à 12h, le confinement a été lancé sur tout le territoire français. Cette mesure – nécessaire pour freiner la propagation du virus – entraîne quelques inquiétudes auprès des différents citoyens français. Qu’il s’agisse d’une inquiétude pour les personnes âgées et avec des pathologies graves ou pour les animaux, certains propriétaires de chevaux sont très inquiets. Car, oui, les centres équestres sont également obligés de fermer leur porte aux « publics ».

Les propriétaires de chevaux ne peuvent plus se rendre dans les centres équestres

Si certaines personnes ont pu ramener leurs chevaux directement chez eux, malheureusement ce n’est pas le cas pour la plupart d’entre eux. Ainsi, ces derniers restent dans le centre équestre, empêchant leur propriétaire de leur rendre visite suite à la mesure de confinement mise en place par le gouvernement ce mardi 17 mars 2020 à 12h. Un confinement mal vécu par la sphère équestre ! Que vous ayez un cheval dans le Gers ou partout ailleurs en France, vous êtes concernés par cette mesure.

Un confinement très dur pour les propriétaires. En effet, ces derniers n’auront plus la possibilité de suivre l’évolution de leur cheval, leur condition physique ou encore de maintenir leur lien social. Un coup dur pour ces personnes, bien qu’elles soient conscientes de la nécessité d’éviter la propagation du virus COVID-19.

Un confinement qui peut être dur pour les chevaux

Les chevaux ont besoin d’exercice quotidien afin d’éviter tous les problèmes de santé telles que les coliques. De plus, ces derniers ont besoin de se dépenser pour éviter de s’ennuyer et de développer des tics. Le problème se pose surtout pour les chevaux se trouvant dans des box. Les animaux dans les prés auront moins de difficulté à faire face à ce confinement forcé.

Les habitudes alimentaires seront également bouleversées. En effet, un cheval pratiquant moins d’activité physique aura des besoins différents. Il est important qu’ils ne prennent pas trop de poids, car le confinement sera levé un jour. Il est évident que dans ce cas, les chevaux doivent restés en forme au maximum.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *