À l’évocation de l’expression “détective privé”, on a en général toutes sortes d’images véhiculées par les films et séries télévisées qui arrivent en tête. Ce sera par exemple le célèbre imperméable avec les lunettes noires ou le journal. Les filatures qui n’en finissent plus, les gadgets improbables comme dans James Bond… Certaines de ces images sont plutôt vraies (la filature notamment), d’autres sont clairement fantasmées. Mais au fait, dans quels cas recourir à un détective privé lorsqu’on est un particulier ?

Un détective privé pour les cas d’adultère et d’infidélité

Soyons clairs dès le départ : les détectives privés (ou agents privés de recherche) doivent aussi se soumettre à certaines règles, car la loi s’applique à tout le monde. D’ailleurs si vous ne le saviez pas, il existe un diplôme reconnu donnant le droit d’exercer et on vérifie le casier judiciaire du futur détective. N’imaginez donc pas quelqu’un qui agit impunément en s’introduisant chez les gens durant leur absence pour récolter des preuves. Rassurez-vous, il est possible de réaliser une multitude de choses en restant dans les clous : 

  • Faire des filatures pour vérifier l’emploi du temps du conjoint incriminé.
  • Se rendre dans les lieux publics et prendre des photos au besoin.
  • Donner un coup de fil en se faisant passer pour quelqu’un d’autre et obtenir par ce biais certaines informations.

Nous vous conseillons par ailleurs de faire appel à un détective privé avant le passage du Juge des affaires familiales afin qu’il dispose de tous les éléments pour pouvoir trancher.

Un détective privé pour régler les problèmes de garde d’enfant

Toujours dans le domaine de la famille, il arrive fréquemment en France que la garde d’enfant ne se passe pas comme prévu après un divorce. C’est d’autant plus injuste lorsqu’il y a des abus de la part d’un parti. Sachant que les enfants ne sont pas toujours à même de réaliser la gravité de ces abus (maltraitance, mauvaises conditions de vie…), il est nécessaire d’agir au plus vite pour leur bien. Et pour ce faire, vous aurez besoin d’éléments à charge objectifs qu’un détective privé pourra vous apporter.

Ici encore, il ne pourra agir que dans l’espace public, n’espérez donc pas des preuves directes de maltraitance au sein de la maison. Ce seront plutôt des faisceaux de preuves : témoignages, informations récoltées avec les filatures (nourriture et boissons consommées par exemple), vérifications sur l’emploi du temps… De plus, il sera aussi là pour faire la constatation de la non-présentation de l’enfant dans le cas d’une garde alternée.

Rate this post