Chiot

Tu attends sans doute une grande nouvelle pour l’emploi, l’économie de la France ou encore une potentielle réforme pour les autoentrepreneurs. En réalité, tu as juste le droit à une annonce plutôt insolite, voire WTF. Attention, Emmanuel et Brigitte Macron vont adopter un chiot. Cela risque de changer à jamais ta vie.

Macron rejoint le clan des chiens

Tu penses que ton quotidien sera beaucoup plus réjouissant dans quelques semaines, car le chien aura sans doute le pouvoir de sauver la France de la perte. Les Français attendent des réformes notamment pour que le pays ne coule pas comme a pu le faire le Titanic auparavant. Ils ont jonglé avec de nombreux partis en passant par Sarkozy, Hollande et désormais Macron. Ils espèrent un avenir meilleur avec de véritables emplois, des salaires respectables, une économie optimisée, une créativité boostée… Finalement, tu devras te réjouir de l’arrivée du chiot à l’Élysée. Certes, cette adoption devrait le combler puisqu’il aura le palais comme terrain de jeu.

Le chiot des Macron s’inscrit parfaitement dans les traditions françaises

Il ne sera pas comme ton Médor, qui a seulement le droit de jouir d’un vieux canapé, d’un tapis conçu avec des coussins ou encore d’une gamelle en plastique. Tu penses sans doute que cette actualité est totalement inutile et tu as d’ailleurs raison, mais sache qu’il s’agit d’une tradition française. François Mitterrand avait un labrador noir, le chihuahua était le meilleur ami de Nicolas Sarkozy et François Hollande avait aussi un labrador noir du nom de Philae, comme le petit robot laboratoire qui s’est envolé sur la comète Tchouri pour tenter d’en apprendre davantage sur la venue de l’Homme sur la Terre.

Emmanuel Macron va devoir apprendre le langage des animaux à défaut de celui des Français

Toutefois, un passage à l’Élysée peut laisser des traces, si le chiot n’a pas la possibilité de vivre plus de 5 ans dans le palais, il faudra absolument le surveiller. Il y a de grandes chances pour qu’il change de comportement. Rappelle-toi Sumo, le bichon maltais de Jacques Chirac. Lorsque ce dernier a été remercié par les Français après plusieurs années de bons et loyaux services, il aurait découvert les joies des morsures. Une réaction dirigée vers son maître comme pour le punir de son éviction.

Sinon je me demande si Emmanuel Macron se penche sur les dossiers de la France ou sur le guide pour les Nuls dédié aux futurs propriétaires de chiot. Il va devoir lui apprendre la propreté, l’obéissance… Un beau programme !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *