La capitale girondine fait face à une large augmentation de taux de cambriolages et d’agressions ces derniers mois. Cette situation inquiétante oblige la population bordelaise ainsi que les responsables de la ville à prendre des mesures significatives. Quelles sont les précautions à prendre et comment la mairie réagit-elle pour atténuer ce climat d’insécurité ? Nos réponses dans cet article.

Bien renforcer la sécurité de votre habitation

La préfecture de la Gironde a recensé une hausse de 20 % des cas de cambriolages de logements en 2019. Pour affronter ces actes de délinquances, pensez à privilégier le blindage de toutes les entrées de votre résidence.

Que ce soit le portail, le garage, les portes et volets ou les serrures, équipez-les des dispositifs capables de résister aux cambriolages. L’intervention de serruriers professionnels tels que Hop’ Dépannage à Bordeaux est la meilleure option pour optimiser la sécurité de votre logement.

Pour installer ces gadgets modernes, ne vous fiez pas au mode d’emploi indiqué dans les livrets. Vous risqueriez de les endommager. Un expert en serrurerie dispose du savoir-faire et des compétences requises. De plus, il peut vous conseiller sur la meilleure façon de bien équiper votre maison et offre une garantie de la qualité de service.

Collaborer avec le commissariat et rester discret

Pour se mettre à l’abri d’une tentative d’effraction, informez le commissariat de votre quartier en cas d’absence prolongée comme les vacances ou les missions. Pendant la ronde de surveillance, les agents de police pourront jeter un coup d’œil devant votre domicile pour voir si tout est en ordre.

Ayez un sens de la confidentialité concernant les dates précises de vos absences. Évitez d’en parler sur les réseaux sociaux qui sont devenus des moyens de ciblage des cambrioleurs. À chaque sortie, vérifiez si vos stores et volets ainsi que vos rideaux sont bien fermés pour vous protéger des intrus.

Enfin, gardez l’habitude d’inspecter le bon fonctionnement de tous les dispositifs de sécurité de votre maison comme les verrous des portes et les caméras de surveillance ainsi que les systèmes d’alarme. Et puis, évitez le débordement de votre boîte aux lettres pour ne pas attirer l’attention des cambrioleurs.

Les dispositions envisagées par la mairie

Pour faire face à ce fléau, les responsables municipaux prévoient d’appliquer une série de mesures sécuritaires.

D’après le maire, le recrutement d’une vingtaine de policiers municipaux et la création d’une brigade canine sont des options envisageables. Cela permettra de renforcer la présence des forces de l’ordre sur la voie publique et la sécurité des habitants situés dans les quartiers problématiques.

Il prévoit également une collaboration avec la police nationale afin qu’elle puisse accéder directement au système de vidéosurveillance de la ville. Et pour avoir un meilleur angle de vue des vidéos émises par les dispositifs de sécurité routiers, le déploiement d’un drone sur les zones tendues est envisagé.

Une disposition judiciaire est également énoncée. Cela a pour but de mettre en place des comités locaux pour instruire les droits et devoirs des familles face aux incivilités des migrants mineurs avant qu’ils ne sombrent totalement dans la délinquance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *