Le tunnel sous la Manche fête ce lundi 6 mai 2019 ses 25 ans. Inauguré le 6 mai 1994 par la reine d’Angleterre Élisabeth II et le président de la République François Mittérand, le tunnel est la première frontière terrestre entre la France et la Grande-Bretagne. Initialement l’Angleterre était réticente face à ce projet. La Première ministre Margaret Thatcher qui dirigeait alors le pays s’était laissée convaincre malgré tout.

50,5 kilomètres de tunnel

L’idée d’un tunnel sous la Manche remontait à l’époque napoléonienne. Le chantier a finalement débuté en 1988 et plus de deux ans et demi plus tard, un ouvrier français et un Britannique abattent ensemble les dernières parois qui séparent leurs pays. La poignée de main des deux hommes est restée dans l’histoire. Le chantier du tunnel a coûté plus de 100 milliards de francs soit 15 milliards d’euros, le double du montant prévu. Durant les travaux, plus de dix ouvriers ont perdu la vie. Une plaque commémorative rend hommage aux hommes à Douvres au sud-est de l’Angleterre. En novembre 1994, le premier train à grande vitesse l’Eurostar a parcouru les 50,5 kilomètres. Les villes de Paris et Londres ne sont séparées que de trois heures et six minutes. Aujourd’hui, le trajet entre les deux capitales se fait en un peu plus d’une heure.

Un chantier des plus mythiques

Vingt-cinq ans plus tard, l’anniversaire du tunnel sous la Manche prend un tout autre sens tout particulièrement avec le Brexit. Si ce tunnel a longtemps été le symbole des bonnes relations entre la France et l’Angleterre, c’est surtout la prouesse technique qui est entrée dans l’histoire. Le tunnel sous la Manche est le plus long tunnel sous-marin du monde. Aujourd’hui, c’est le tronçon le plus fréquenté, plus de 22 millions de passagers en 2018. Ce tunnel est l’aboutissement du vieux rêve qui reste malgré tout fort coûteux. Il est devenu un outil d’échanges extraordinaire.

25 ans plus tard

Depuis son inauguration, le tunnel sous la Manche a vu défiler de nombreuses personnes. On l’empreinte aujourd’hui comme le métro, le tramway. Avec ce tunnel de nombreux emplois ont vu le jour, en ce qui concerne la France plus de 2500. De rares faits divers ont émaillé son histoire, quatre incendies sans gravité, mais de lourds travaux à la clé ainsi qu’une panne électrique durant l’hiver 2009. La grande affaire qui marque ce tunnel depuis 25 ans, c’est sans contexte la migration. D’anciens ouvriers du chantier travaillent sur un projet de musée pour conserver la mémoire du site. Cette liaison terrestre entre la France et l’Angleterre a scellé à tout jamais ces deux pays et malgré le Brexit, il semblerait que cela ne change en rien l’entente des deux pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *