Le terme « smart city » est de plus en plus en vogue, mais connaissons-nous vraiment son concept ou ses enjeux ? Il est clair que les villes intelligentes ont le vent en poupe, notamment dans l’Hexagone, et pour cause, elles sont écologiques et connectées. Il faut savoir que le principe repose sur la gestion « smart » de l’énergie, des infrastructures ainsi que de la mobilité. Une meilleure gestion des ressources épuisables telles que l’eau est à l’honneur afin de promouvoir un développement durable. Mais la ville intelligente n’est plus une utopie.

Des infrastructures en pleine mutation

Le paysage urbain est amené à évoluer afin de laisser la place aux villes intelligentes, ou smart cities. Le concept a d’ailleurs séduit Bill Gates qui n’a pas hésité à bâtir une smart city en Arizona. En travaillant avec Google, le milliardaire mise sur une ville qui est capable de collecter n’importe quelle information afin d’optimiser la gestion des ressources. En d’autres termes, toutes les données sont traitées afin de mieux gérer les différents réseaux : eau, électricité, transport public, routes voire la collecte des ordures.

L’objectif est de permettre aux hommes de vivre en harmonie, tout en préservant l’environnement. Les villes intelligentes pourront ainsi accueillir les « quelques » 10 milliards d’habitants, prévus en 2050. Le rôle des plateformes de services SAAS comme Intent Technologies sera alors essentiel. Celle-ci vise surtout les acteurs de l’immobilier comme les bailleurs sociaux, les collectivités ainsi que l’immobilier tertiaire et leur permet de connecter les fournisseurs, les prestataires via les supports connectés sur une interface collaborative.

Les principaux enjeux des villes intelligentes

Pour qu’une ville intelligence puisse se développer de manière durable, tout en économisant les ressources, elle doit reposer sur plusieurs enjeux énergétiques, sociaux, de gouvernance et de mobilité. Il ne faut pas oublier les innovations qui permettent à la ville de veiller au bien-être de ses habitants. L’efficacité d’une ville interconnectée résulte de la décongestion du trafic, de l’optimisation de l’éclairage urbain, de la gestion efficace des déchets, sans oublier la sécurité renforcée.

La participation des habitants est fortement encouragée, d’ailleurs dans ce cas de figure, on parle surtout de e-participation.

Zoom sur les smart cities les plus efficaces

Les villes intelligentes sont désormais une réalité et elles se développent partout dans le monde. C’est le cas notamment de Chartres qui se démarque par son dispositif d’éclairage intelligent qui contribue à réduire considérablement la consommation d’électricité. La ville de Santander, en Espagne est également qualifiée de smart city : en effet, la collectivité a fait installer des capteurs qui permettent de mieux gérer la collecte des déchets. Les éboueurs reçoivent ainsi les informations en temps réel et organisent les trajets de manière à gagner du temps.

Seoul figure également parmi les villes intelligentes les plus prometteuses et ce, grâce à son concept d’économie des ressources. La ville promeut les véhicules partagés, la mise à disposition des équipements tels que les machines à laver voire les tondeuses à gazon : les habitants apprennent ainsi à vivre différemment, avec pour principal objectif le développement durable de leur habitat.

5 (100%) 1 vote[s]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *