Les pics de pollution font la Une des médias et inquiètent. Il est important de noter que chaque jour, nous prenons notre petite dose de polluant, dans la rue, dans notre voiture, dans le métro et même dans notre maison. Non seulement la pollution a un impact grave sur l’environnement, mais elle peut également avoir divers effets sur la santé. Difficultés à respirer, atmosphère étrange, yeux qui piquent, asthme, allergies, toux chroniques. Autant de conséquences de la pollution de l’air. Voilà pourquoi il est important de se protéger et d’adopter quelques gestes pour limiter ces risques.

Pollution atmosphérique, quelles solutions pour se protéger ?

La pollution atmosphérique a un impact sur notre santé et notre peau. Ce sont les enfants et les personnes âgées qui sont les plus sensibles. En raison des rejets industriels et de l’importante circulation automobile, les citadins sont particulièrement considérés comme une population à risque.

Lorsque les pics de pollution sont atteints, il est préférable de rester chez soi lorsqu’on fait partie de cette catégorie de population. Pour se protéger de la pollution, certaines personnes portent un masque en tissu ou utilisent un foulard pour couvrir la bouche et le nez.

Sur des sites spécialisés tels que https://protectmyface.fr/, d’autres astuces sont présentées pour nous aider à limiter les effets de la pollution sur notre santé et notre peau.

Vous pouvez, par exemple, installer une plante dans votre maison afin d’augmenter le niveau d’oxygène à l’intérieur. Vous pouvez également appliquer des crèmes qui ont un effet masque et barrière contre les polluants.

Il existe aussi des cosmétiques anti-pollution qui aident à protéger la peau. Pour faire peau nette, il convient aussi d’adopter quelques gestes au quotidien. Chaque soir, pensez à nettoyer et démaquiller votre visage avant de vous coucher. Il faut aussi nettoyer votre peau avec de l’eau micellaire.

Zoom sur les effets de la pollution sur l’organisme et la peau

Selon l’Organisation mondiale de la santé, la pollution de l’air entraîne environ 3 millions de décès chaque année. Outre les allergies et les maladies respiratoires, cela peut également occasionner des maladies cardio-pulmonaires.

Les risques de pathologies telles que les cancers sont aussi plus importants. La pollution contribue également à une baisse de la fertilité et à un affaiblissement du système immunitaire. La présence de ces polluants serait aussi responsable de la naissance de nombreux prématurés. Ces bébés sont donc plus fragiles et peuvent souffrir de différentes problématiques telles que le trouble de l’attention, l’hyperactivité ou encore les infections bactériennes.

La peau fait également grise mine à cause de la pollution. Cela entraîne, voire accélère le vieillissement prématuré de l’épiderme. Une forte concentration d’ozone fait chuter les anti-oxydants naturels de ce dernier, ce qui engendre l’affaiblissement de la barrière cutanée constituée de lipides.

Voilà pourquoi la peau n’arrive plus à remplir son rôle de bouclier contre les agressions extérieures. Quant au monoxyde de carbone, il assèche la peau et lui donne un teint un peu gris. Sans oublier l’apparition de points noirs et de l’acné.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *