ISS

Cette actualité m’a littéralement tapée dans l’œil, car, après avoir visionné Life, j’ai l’impression que la découverte de la bactérie extraterrestre dépasse la science-fiction. Si tu n’as pas vu le film ni suivi les dernières nouveautés, je te propose une petite explication.

La bactérie extraterrestre s’était confectionnée un petit nid douillet sur l’ISS

Quand les internautes commencent à parler d’extraterrestres, ils pensent immédiatement à ET, qui a perdu sa maison. D’autres ont enclenché le mode panique à cause de Signes avec Mel Gibson. Souviens-toi la production de Night Shyamalan qui fait froid dans le dos lorsque le fameux petit homme vert très grand débarque devant l’écran. J’ai encore les frissons en pensant à cette image. Nous sommes loin de l’invasion, mais les informations partagées par The Wire sont surprenantes. Selon le journal, les filtres d’aération de l’ISS ont été la maison douillette d’une bactérie pendant près de 40 mois !

Finalement, c’est un peu comme le synopsis de Life : Origine inconnue

Dans le film, les astronautes sont à bord de la Station Spatiale Internationale et réussissent à accrocher une capsule en provenance de Mars. [Début des spoilers] Une bactérie est présente dans cette dernière, mais après une petite découverte effrayante, elle s’est révélée être un puissant destructeur d’êtres vivants. [Fin des spoilers] Tu te doutes bien que celle découverte dans l’ISS n’aurait pas un but aussi sordide, mais de toute façon si les hommes verts décidaient de nous attaquer, on serait sans doute les derniers à l’apprendre.

Une bactérie inconnue utilisée pour d’éventuelles protections pour un hypothétique voyage vers Mars

Cette bactérie soi-disant extraterrestre a toutefois un véritable intérêt, car elle ne ressentirait pas la radiation. Une petite ampoule s’est illuminée dans l’esprit des scientifiques. Rappelle-toi, les milliardaires sont tout de même prêts à débourser une somme astronomique pour voyager vers Mars et rejoindre Curiosity. Elle pourrait donc être utilisée pour la conception d’une protection dédiée aux astronautes. Je serais à leur place, je ne porterais aucune combinaison fabriquée avec une telle substance. J’ai déjà peur des rayons du soleil, alors imagine-toi une bactérie extraterrestre sur mon corps, je frôle la syncope.

Les scientifiques sont toutefois très sérieux, ils estiment que la bactérie a pu voyager jusqu’à l’ISS tout en résistant aux conditions hostiles. Je dois quand même le dire, que la bactérie est d’origine inconnue ? Et puis, les humains n’arrivent déjà pas à s’entendre sur la pluie et le beau temps alors un voyage sur Mars, cela reste hypothétique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *