Nutella

Certains diront que le Nutella, c’est la vie, mais se battre en mode combat de boue pour du Nutella, j’ai envie de te dire : why ? La journée de jeudi a tourné au cauchemar pour Intermarché qui a tout de même réussi un joli coup marketing, mais était-il prévu ?

70% suffisent pour rendre les gens incompréhensibles

Lorsque tu te trouves dans un centre commercial, il suffit que la madame évoque dans le haut-parleur une vente flash super géniale pour que tous les clients se ruent sur les palettes au centre du magasin. À ce moment, il se transforme en un champ de guerre où tu pourrais pratiquement tuer ton prochain pour un produit en promotion. C’est à peu près la même scène qui s’est produite dans les Intermarché en France. Pourtant, le concept était assez simple :

  • Des rayons avec du Nutella à gogo
  • Des étiquettes pour annoncer une promotion à 70 %
  • Un prix de 1.41 euro

À l’ouverture, les consommateurs ressemblaient davantage à des troupeaux d’animaux sauvages qui étaient prêts à se lancer dans un combat pour se partager la vieille carcasse au milieu du champ. J’ai du mal à penser que l’on peut se transformer en Dark Vador en l’espace de 30 secondes pour un pot de 950 grammes dont la recette a tout de même des répercussions sur ta ligne. Il ne faut pas oublier que l’huile de palme n’est pas ton amie et ce n’est pas non plus celle de la nature. L’Observatoire, société et consommation essaye de nous aider à comprendre :

Ce type de promotion joue sur l’intensité du rabais et la rareté, ce sont des dispositifs marketing qui visent à stimuler l’acte d’achat. Ces leviers désamorcent la rationalité et jouent sur l’émotionnel.

C’est pas ma faute à moi !

Je comprends surtout que l’Homme a une part de stupidité tellement impressionnante qu’elle me laisse sans voix. Il te suffit de faire un rapide calcul pour constater que tu t’es totalement affiché pour rien sur les réseaux sociaux et les plateformes de vidéo :

  • Le pot de Nutella de 950 grammes est vendu 4.70 euros
  • Avec la réduction, le prix en caisse était de 1.41 euro
  • Tu as donc économisé 3.29 euros

A mon avis, ce soir, ce sera la grosse fiesta chez les adeptes de Nutella qui ont tout de même pu acheter 3 pots pour le prix d’un pratiquement. C’est GE-NI-AL surtout que :

  1. L’apport calorique du Nutella est de 530 kcal pour 100 grammes de produit
  2. C’est pratiquement deux hamburgers
  3. Il te faudra une heure de fitness pour éliminer tes 100 grammes, soit plus d’une journée de fitness pour les 3 pots

Bien sûr, la presse a multiplié les articles pour dévoiler le comportement euphorique des Français qui achetaient du Nutella comme s’ils trouvaient de l’or. Intermarché a pu penser que son coup de pub aurait été sympathique, mais, au vu des retombées médiatiques, il y a de grandes chances pour que le résultat ne soit pas celui escompté. Ferrero a d’ailleurs voulu s’exprimer chez 20 Minutes en jouant la carte de : c’est pas mon idée.

Le groupe a souhaité rappeler que cette promotion a été décidée de manière unilatérale par l’enseigne Intermarché et a déploré cette opération et ses conséquences qui créent confusion et déception dans l’esprit des consommateurs.

Mais vous êtes fou ? Oh oui !

Vu la composition du Nutella qui n’est pas non plus super classe pour la santé, les enseignes pourraient réaliser des opérations marketing pour des produits bénéfiques. Les autorités, les commerces et le gouvernement ne cessent de répéter que tu dois manger, bouger, jongler avec les fruits, les légumes, bouder les fast food et en contrepartie, tu obtiens le Nutella à moins de 2 euros. Cette histoire me rappelle une chanson que je te partage, car elle reflète bien la réalité de cette affaire déconcertante. Je reconnais que le Nutella est addictif et que je mange le pot si je ne me retiens pas, mais de là à se battre à Intermarché pour ce produit, j’ai envie de te dire, mais WTF ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *