Smartphone

Malheureusement, le sexe semble avoir perdu une bataille contre la technologie. Difficile de rivaliser avec le Smartphone puisqu’il prend pratiquement toute la place dans ton quotidien. D’ailleurs, tu pourrais l’installer à la place de ton partenaire comme tu ne lui apportes aucun regard.

Adieu la chaleur de l’être aimé et bonjour la froideur du mobile

Elle est loin l’époque où tu avais de petits mots doux pour ton conjoint ou ta conjointe. Tu te forces à acheter deux roses le jour de la Saint-Valentin et tu lui envoies un SMS sympathique le jour de son anniversaire. Le reste du temps, tu as tendance à avoir une colocation et côté sexe, c’est pratiquement le néant. L’alimentation n’est pas la cause, ce n’est pas non plus la faute de la télévision, des programmes stupides, des copains ou des amies, voire de la famille envahissante. Le principal responsable de cette situation catastrophique pour ton futur amoureux se nomme Smartphone. C’est un petit rectangle qui se glisse aisément dans ta poche, il te permet d’avoir l’heure, de communiquer avec ton entourage et des personnes totalement inconnues au bataillon. Tu jongles également avec les actualités, les contenus vidéo et lorsque les jeux s’invitent dans ton quotidien, le dernier round est terminé.

Le Smartphone, un homme à tout faire

La dépendance au Smartphone est tellement forte qu’il est impossible de partir au travail sans ce petit morceau de technologie. Certes, les fabricants ont redoublé d’efforts pour injecter des innovations, tu peux alors te transformer en renard, envoyer des messages animés ou encore modifier ton apparence ainsi que ta voix grâce à des filtres sur les applications dédiées aux photos. Il y a quelques années, les études montraient déjà que les Français préféraient partir sans leur clé que sans leur téléphone portable. Tu préfères donc être enfermé dehors, car tout le monde sait que ton Smartphone te tiendra chaud en cette nuit d’hiver glaciale. Il pourra toutefois t’aider à ouvrir la porte si tu as adopté la serrure connectée. Bouygues Télécom a voulu en apprendre davantage sur cette dépendance qui pourrait être aussi forte que celle observée par rapport aux jeux vidéo, à l’alcool ou à la drogue.

Privilégier le Smartphone par rapport au sexe

Tu peux toujours faire un essai, si tu n’arrives pas à délaisser ton Smartphone plus de 5 minutes sans avoir des sueurs froides et cette envie irrésistible de regarder les petites applications même si c’est simplement pour l’allumer, tu as clairement une addiction. Internet n’a donc pas facilité cette affaire, mais les résultats sont assez surprenants. Les jeunes de moins de 25 ans sont prêts à privilégier leur Smartphone, ils sont même :

  • 79 % à délaisser l’alcool au profit de ce téléphone portable
  • 65 % peuvent oublier le sport
  • 61 % mettent de côté le café
  • 41 % ont tiré un trait sur le sexe

Malheureusement, le mobile a remporté la bataille contre les rapports sexuels. D’ailleurs, il peut même t’accompagner dans ces plaisirs solitaires que ce soit avec des contenus pornographiques dévoilés sur la toile ou la réalité augmentée. Certains ont eu l’idée d’inventer le sexe virtuel. Tu penses peut-être que l’avenir sera moins monotone et que tu pourras mettre un terme à cette dépendance ? Pourtant, les fabricants multiplient les études afin de développer des technologies qui te rendront encore plus accro. Aujourd’hui, le Smartphone est indispensable pour :

  • 66 % des moins de 25 ans
  • 49 % des Français

Finalement, tu pourras bientôt te marier avec ton Smartphone, mais tu peux déjà :

  • Jouer et visionner des vidéos
  • Lire l’actualité
  • Converser avec tes proches
  • Prendre des photos ou réaliser des vidéos de tes vacances
  • Avoir accès à une quantité astronomique d’informations
  • Payer tes courses
  • Suivre tes performances en sport
  • Évaluer ton sommeil
  • T’offrir des plaisirs solitaires

En fait, ton conjoint (e), c’est ton Smartphone non ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *