Jusqu’au 30 septembre prochain, la consommation d’alcool est interdite depuis mercredi par arrêté préfectoral dans les gorges de l’Ardèche. Cette décision a été prise afin d’éviter les bagarres, les comportements dangereux et les accidents provoqués par l’ivresse, des faits soulignés par la préfecture. C’est officiel, les randonneurs et tous les utilisateurs de canoë, de kayak n’auront plus le droit durant toute la période estivale de détenir des boissons alcoolisées sur tout le domaine fluvial et dans les bivouacs de Gaud et de Gournier.

Des contrôles réguliers dans les gorges de l’Ardèche

En pleine saison estivale, des centaines de personnes se retrouvent dans les deux aires de bivouacs de la région dans la commune de Saint Remèze et très souvent des débordements dangereux sont dénoncés, l’alcool est souvent responsable. Des contrôles seront effectués très régulièrement et le non-respect des règles fera l’objet de sanctions. Les gorges entre les Cévennes et la vallée du Rhône d’avril à septembre attirent chaque année plus de 1,5 million de visiteurs. On dénombre plus de 180.000 descentes par an en canoë, en kayak selon le syndicat de gestion des gorges de l’Ardèche. Le but de cette interdiction d’alcool, protéger les gens d’eux mêmes, car la consommation d’alcool dans les gorges peut s’avérer dangereuse encore plus qu’ailleurs. Elle est de plus incompatible avec la pratique sportive et encore plus avec un sport nautique.

170 litres d’alcool saisis en 2018

La saison dernière, les gendarmes auraient saisi plus de 170 litres d’alcool entre le mois de juillet et août. Dans un tiers des cas, il s’agissait d’alcool très fort de plus de 40°. Si vous êtes interpellé en possession d’alcool, il vous en coûtera une amende de plus de 38 euros. Les gorges de l’Ardèche sont un lieu incontournable, un site naturel d’une grande beauté et un environnement particulièrement préservé. Tous ceux qui aiment les activités nature, l’évasion et la découverte seront conquis par les gorges. Si on doit faire qu’une descente en kayak dans sa vie, c’est bien en Ardèche. Le spectacle est tout simplement grandiose. Il convient de respecter les règles d’usage, être en bonne condition physique, savoir nager et ne pas consommer d’alcool.

Une faune et une flore préservées

La réserve naturelle des gorges de l’Ardèche s’étend sur plus de 1500 hectares. Parmi les animaux ayant élu domicile dans les gorges, on trouve l’aigle de Boneli, le faucon Pèlerin, le vautour Percnoptère, le castor, la genette, le triton, l’anguille, la salamandre. On peut faire de la randonnée dans les gorges moins connues, mais tout aussi plaisantes que le canoë ou le kayak. Elle peut s’effectuer sur deux jours en passant la nuit dans l’un des deux bivouacs. Envie de vous dépenser, de vivre de nouvelles expériences, de vous oxygéner, les gorges de l’Ardèche sont idéales. Vous pourrez également profiter dans la région de concerts, festivals, manifestations sportives, expositions, fêtes traditionnelles, marchés nocturnes, restaurants, le tout dans une ambiance chaleureuse, musicale, un seul mot d’ordre, la gourmandise de la vie. Rappelons que durant toute la saison estivale, la consommation d’alcool est interdite dans les gorges afin d’éviter les accidents dus à l’ivresse.

5 (100%) 1 vote[s]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *