Assiste au terrible naufrage de Pirate des Caraïbes avec la Vengeance de Salazar

Pirates des Caraïbes

Comment ? Pourquoi ? Je sais, tu es sans doute piqué au vif en prenant connaissance de ce titre, mais tu dois te faire une raison. Quand Disney trouve une poule aux œufs d’or, les studios ne peuvent pas s’empêcher d’épuiser le concept même si cela devient presque lamentable.

Pirate des Caraïbes a oublié d’apporter les sensations fortes

Fan de l’univers des pirates, j’ai adoré la Malédiction du Black Pearl, mais la Vengeance de Salazar, j’ai juste une question à poser à Disney : pourquoi ? C’est finalement la même situation qui se répète avec Star Wars. Dark Vador et toute son équipe étaient incroyables dans les deux trilogies proposées par George Lucas, mais après plusieurs années de résistance ce fut le pompon lorsque Mickey a mis la main sur la franchise. Les studios hollywoodiens auraient sans doute pu stopper l’affaire dès le premier épisode, car certes la Vengeance de Salazar reste un bon divertissement, mais elles sont où les sensations fortes ?

Johnny Depp a l’air un peu fatigué malheureusement dans la Vengeance de Salazar

J’ai cherché pourtant, j’ai pris ma pelle, creusé dans le sable à la recherche des vieilles bouteilles de Rhum laissées comme des miettes par le Petit Poucet. Finalement, c’est juste trouvé un Jack Sparrow toujours présent qui a sans doute beaucoup trop abusé de cette boisson alcoolisée. Je prends un peu de recul en écrivant cette critique, car nous sommes tout de même six années après le premier épisode, alors l’eau sous les ponts a pu couler. Johnny Depp a enchaîné les déboires notamment sentimentaux avec un divorce houleux à coups de clashs devant les tribunaux.

Dommage, mais Pirate des Caraïbes s’enfonce dans le néant

Malheureusement, si tu es un passionné de la première heure, tu perdras ton temps avec la Vengeance de Salazar, car les ingrédients sont tous présents, mais la préparation n’est pas homogène. C’est comme la brioche de grand-mère qui n’a pas bénéficié du volume de « Vahiné c’est gonflé ». Je suis plutôt face à un soufflé qui a perdu de sa superbe. Tu vas sans doute te demander s’il y a au moins un point positif dans Pirate des Caraïbes. Je vais piocher dans mon palais mental pour te dénicher une petite carte sympathique à l’image de Javier Bardem. Il n’a toutefois pas les épaules pour tenir tout le film.

Faut-il aller voir la Vengeance de Salazar ? J’ai envie de te répondre « Bof », si ce week-end, il fait moche, que la belle-mère se pointe à la maison, que les enfants sont insupportables et que le barbecue ne fonctionne pas, oui prends une place de cinéma.

Après ce n’est que mon avis, le tien sera peut-être différent, voici la bande-annonce et surtout viens nous faire un petit coucou en nous apportant ta propre critique !

Laisser un commentaire