Burn out maternel : découvrez de vraies techniques pour sortir de l’épuisement

Le burn out est un enfer dans lequel vous estimez que toutes les portes de sortie sont bloquées. Il est impératif d’utiliser quelques techniques pour échapper à cet épuisement, car les conséquences peuvent être dramatiques. Que ce soit pour un burn out maternel ou professionnel, il suffit de réaliser un simple test pour constater que tous les signaux sont rouges. Agissez avant qu’il ne soit trop tard. 

Burn out maternel : un épuisement intense et violent

Nous avons tendance à évoquer le burn out professionnel qui n’est pas reconnu comme une maladie. Pourtant, de nombreux salariés sont victimes de cette situation pesante. L’impression est simple, vous êtes dans un puits, vous hurlez et personne ne vient à votre secours alors qu’il se remplit de plus en plus d’eau. L’épuisement professionnel ou maternel peut avoir de graves conséquences sur votre santé et il est souvent à l’origine de nombreuses maladies. 

  • Par rapport à l’enfant, vous êtes face à un burn out maternel lorsque vous estimez que la coupure entre vous et l’enfant n’est plus envisageable
  • Vous êtes pris dans un cercle infernal qui est nuisible pour votre santé, mais également celle de votre bébé. 
  • Les symptômes sont simples, vous êtes toujours sous pression, la fatigue est importante, vous êtes isolé, vous ne prenez plus soin de vous. 

Pour le burn out maternel, si vous cherchez à savoir comment s’en sortir, sachez qu’il faut impérativement communiquer avec vos proches, mais aussi des professionnels. Dès que vous prenez conscience de la situation, vous commencez à échapper à cet épuisement maternel.

  1. La communication est le meilleur des traitements, il suffit de passer quelques heures avec des proches sans l’enfant pour se sentir beaucoup mieux. 
  2. N’hésitez pas à vous inscrire dans une PMI, certaines proposent des rendez-vous pour les mamans qui sont au bord du précipice.
  3. Comme c’est le cas avec les réunions des alcooliques anonymes, vous pouvez échanger, mettre des mots sur des maux et surtout échanger des méthodes pour vous en sortir. 

Cherchez aussi sur Internet, car des réseaux ont pu se former entre les mères de famille qui souhaitent sortir de ce cercle infernal. 

Burn out professionnel et maternel, deux modes opératoires différents

Sur Internet, de nombreuses personnes cherchent quoi faire face au burn out qui vous sépare de vos amis, de vos proches et de la vie tout simplement. Vous pourrez bien sûr lire des livres sur le burn out maternel, chercher des traitements ou encore discuter avec vos amis, vous devez aussi être conscient du mode opératoire. Pour le burn out professionnel, vous avez quatre phases : l’engagement, le surengagement, la résistance et l’effondrement. Face à ce dernier, le salarié perd l’estime de soi, il est incapable de se concentrer, il perd la mémoire, son cerveau et son corps n’arrivent plus à communiquer. Les symptômes dans ce cas de figure sont liés aux émotions, aux problèmes physiques et à une perte de la motivation. 

Si vous faites un test pour le burn out maternel, vous pourrez constater que plusieurs étapes sont aussi au rendez-vous : l’épuisement émotionnel (votre vie devient trop intense), l’échec personnel (vous pensez que tous vos projets sont réduits à néant) et la dernière phase est la plus complexe. Vous aurez une perte de confiance, un repli sur vous-même, des crises de colère avec des comportements plus ou moins violents avec l’enfant, votre partenaire, vos amis ou encore les membres de votre famille. 

Face aux symptômes du burn out maternel, certaines femmes ressentent aussi de l’amertume et de la rancoeur, voire un rejet total de l’enfant qu’elles peuvent regretter. Il est finalement considéré comme étant la source du problème. À ce stade, vous devez impérativement solliciter de l’aide. 

Comment passer un test pour le burn out maternel ? 

Certaines personnes n’arrivent pas à se rendre compte de la situation puisqu’elles sont finalement sous l’eau. Face à ce déni, la meilleure solution consiste à réaliser un test pour le burn out. Cela est valable pour l’épuisement maternel et professionnel. Vous devez aussi connaître tous les symptômes du burn out. Sachez que certaines personnes pensent qu’il s’agit d’un fort stress, mais le burn out est encore plus puissant. 

  • Comportements : perte de productivité, de l’irritabilité (vous donnez des punitions sans raison), la frustration, la colère, l’impulsivité, la consommation excessive d’alcool, la mise en danger de l’enfant.
  • Physiques : une fatigue extrême, des troubles du sommeil avec des insomnies très fréquentes, des maux de tête, des nausées, des troubles gastriques, de violentes douleurs dans le dos. Des pertes de mémoire et des vertiges
  • Cognitifs : un sentiment de mal être constant, l’isolement, le pessimisme, l’ennui, la dépression, une forte sensibilité, une mauvaise image de soi, de l’intolérance, des troubles de la concentration.
Le burn out maternel

Si vous avez des doutes concernant un potentiel burn out professionnel ou maternel, n’hésitez pas à discuter avec entourage qui aura sans doute découvert votre changement de comportement. Rapprochez-vous aussi d’un médecin généraliste. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *