A l’heure actuelle, si l’on peut éviter de prendre les transports en commun, on le fait. En effet, le virus continue de circuler activement et malgré les masques, il est préférable d’éviter de se coller les uns aux autres dans un métro, par exemple. Aussi, voici quelques pistes de réflexions et petites solutions pour vous aider à vous déplacer dans les meilleures conditions.

Prendre un taxi !

On a toujours tendance à oublier cette solution. Pourtant, le taxi reste bel et bien une option à considérer, notamment pendant les temps qui courent. Dans certaines villes, il y a beaucoup de sociétés de taxis qui sont prêtes à vous rendre service. N’hésitez pas à prendre contact avec votre taxi près de chez vous afin de lui poser toutes les questions relatives à la crise sanitaire que nous sommes en train de traverser. Il faut dresser une comparaison pour réussir à comprendre l’avantage principal du taxi.

Dans un premier temps, vous serez seul avec une personne dans la voiture. Contrairement au bus, par exemple, ou vous serez bien plus nombreux. De plus, les taxis ont installés dans leur voiture des plaques de plexiglass qui vous protègent en séparant l’avant de l’arrière de la voiture. Ils portent bien sûr le masque, et vous devrez également le porter. La distanciation sociale est respectée, puisque vous êtes assis loin de votre conducteur. Vous êtes séparés par des équipements automobiles. Vous n’avez donc aucune crainte à avoir de ce côté-là. Le paiement se fera par smartphone, ou en sans contact. Vous pourrez assister à la désinfection de la voiture avant et après votre passage, afin d’être sûr qu’aucun microbe ni virus ne subsiste au passage du dernier passager.

Le co-voiturage

Malgré ce que l’on pourrait croire, le co-voiturage est la meilleure option pour limiter la contamination et faire des économies. En effet, le port du masque est bien entendu obligatoire lorsque vous montez en voiture avec une personne qui n’est pas de votre entourage proche. Aussi, vous le porterez de toutes façons pour prendre la voiture. Ensuite, vous allez vous désinfecter les mains avant et après le trajet. Il y a donc très peu de chances pour que vous soyez contaminés ! Vous pouvez faire part de votre peur à votre conducteur. Celui-ci pourra assurer une désinfection de sa voiture assez régulièrement, ou bien même, faire un test de dépistage pour vous rassurer.

Vous pouvez contacter les différentes sociétés qui proposent des actions de co-voiturage et leur poser toutes les questions qui vous passent par la tête. N’hésitez pas à leur passer un appel téléphonique, vous aurez toutes les réponses à vos interrogations.

Rate this post