Dégoût

J’ai du mal à comprendre le choix de certaines femmes, pourquoi utiliser la coupe menstruelle ? Certes, si tu n’aimes pas les tampons, tu peux toujours choisir la serviette hygiénique. Elle a tout de même un aspect moins dégoûtant, même si bien sûr ce n’est pas l’extase.

Les règles, c’est pénible, c’est barbant, mais c’est obligatoire

Mère Nature a décidé de t’apporter un cadeau ! Tous les mois, tu es obligé de grimper dans les montagnes russes pour subir ces douleurs insupportables qui sont parfois très handicapantes. Sur le moment, tu penses sans doute que tu voudrais être dépourvu de cette problématique, mais elle sera finalement intéressante lorsque tu voudras des enfants. Malheureusement, tu dois prendre ton mal en patience et choisir une protection. Nous avons donc le camp des tampons, ils sont dégainés à toutes les sauces, toutes les sorties, tous les mois et sans aucune exception.

Et si on ne mettait aucune protection hygiénique ?

Tu es ensuite frappé de plein fouet par une actualité peu réjouissante qui relate un choc toxique, tu décides donc de délaisser les tampons pour la serviette hygiénique. Les fabricants ont travaillé sur l’absorption, mais ils ont oublié le confort dans leurs cartons. C’est désagréable, surtout avec la chaleur, tu es donc obligé de vider le paquet très rapidement. Au détour d’une énième actualité, tu comprends que cette partie intime est peut-être en contact avec des substances toxiques. La question existentielle se pose : comment faire ? Certes, tu peux laisser le sang couler, mais tu risques d’attirer tous les regards pendant une bonne semaine, tu devras ensuite vivre avec cette honte qui te suivra comme l’ombre de Peter Pan.

La coupe menstruelle semble avoir tous les défauts du monde entier

Sans savoir pourquoi, une troisième protection a vu le jour et elle se nomme la coupe menstruelle. Immédiatement, j’ai tendance à penser à la récompense dans Harry Potter, mais nous sommes loin de la Coupe de Feu, bien que le calvaire de l’Enfer est proche. Le concept est simple, tu enfiles ce petit récipient dans ton vagin afin de récolter le sang. Tu pourras ensuite le vider dans les toilettes. Je sens que mon repas est à deux doigts de connaître une fin similaire. Une étude du Centre national de référence des staphylocoques vient de briser ton rêve, car le risque de choc toxique serait réel. En réalité, ce n’est pas la coupe menstruelle qui serait néfaste, mais la cause s’articulerait surtout autour de l’utilisation.

Tampon, serviette hygiénique ou coupe menstruelle ?

J’ai potassé l’affaire et j’ai pu découvrir que le principal responsable concerne le diamètre de la coupe. À cause de lui, l’air rentre plus facilement dans le vagin, ce qui favorise la croissance du staphylocoque. À cet instant, je reste bouche bée, car la situation serait aussi problématique, car les femmes conservent trop longtemps la coupe. Comment faire ? On retourne à l’époque des couches lavables et du coton ? Oui, mais non je n’ai pas trop envie, déjà cette éventualité me dégoûte pour les enfants alors pour moi, ce n’est pas la peine de s’étendre sur le sujet.

L’étude montre que le tampon ne serait pas à l’origine d’un choc toxique, mais c’est à nouveau l’utilisation. Que tu choisisses l’une ou l’autre des méthodes, pense à changer régulièrement la protection au minimum toutes les quatre heures.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *