Covid-19 : la deuxième vague s’installe

Longtemps redoutée, la seconde vague du Covid-19 est là. Elle frappe de plein fouet la majorité des pays du monde, notamment la France. Mais face à ce nouvel épisode de la crise sanitaire, les gouvernements opposent des mesures ciblées. Une prompte attitude qui contraste avec les hésitations affichées lors de la première vague. Reste à savoir si le reconfinement produira les effets escomptés.

Des chiffres alarmants

Il faut avouer que cette nouvelle vague est arrivée plus tôt que prévu. Selon les spécialistes, cette situation serait le résultat du déconfinement précipité des États. En effet, les gouvernants avaient hâte de relancer les économies en récession, au mépris des dispositions sanitaires. Mais la sanction a été sans appel. Les cas de contamination sont repartis à la hausse dans le monde entier. Au 15 octobre 2020, la France a enregistré 30 621 nouveaux cas et 88 décès. En Italie, plus de 8000 nouveaux cas sont déclarés au quotidien. Pour l’instant ce sont les USA qui détiennent le triste record. Près de 60 000 nouvelles infections y sont enregistrées par jour. Au total, l’OMS affiche à la date du 16 octobre 2020, un bilan de 38 925 204 cas de covid-19 et 1 098 378 décès dans le monde. Ces statistiques inquiétantes ont certainement contraint le gouvernement français à des mesures draconiennes.

9 villes françaises en couvre-feu nocturne

Lors de sa sortie médiatique, du 14 octobre dernier, Emmanuel Macron avait l’air très inquiet. Il s’est d’ailleurs appesanti sur les nombreux cas en réanimation pour justifier le reconfinement des localités en rouge. Ainsi à partir du 17 octobre 2020, 9 territoires ont été soumis au couvre-feu, entre 21 h et 6 h. Il s’agit notamment de l’Île-de-France et de 8 métropoles, dont Lyon, Toulouse, Saint-Étienne et Aix-Marseille. En plus de cela, les rassemblements de plus de 6 personnes sont interdits à partir de cette date.

Ce jeudi, de nouveaux départements pourraient être concernés par cette mesure.

Nouvelle vague du Covid-19 : la relance de l’économie mondiale en question

Lors de la première vague, les nations avaient opté pour un confinement total. Cette mesure s’est toutefois montrée peu efficace, car la pandémie persiste et les difficultés économiques avec. Pour cette seconde vague de Covid-19, les Européens sont plus enclins à des reconfinements locaux. Seulement les territoires les plus touchés subiront des mesures restrictives. L’objectif est d’amoindrir la récession en cours. Ainsi, l’économie pourra continuer à tourner, même si c’est au ralenti.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *