Ne commence pas à te réjouir, car je sens même à travers l’écran ton euphorie à l’idée de penser qu’il s’agit soit d’un alien, soit du monstre du Loch Ness. Difficile de penser que ce dernier pourrait se retrouver au Texas alors qu’il doit vivre dans les Highlands.

Une bête bizarre est apparue sur une plage au Texas

Ces deux sujets sont ceux qui te passionnent le plus, mais sache que les profondeurs réservent des mystères. Si tu mets ton béret rouge en mode commandant Cousteau, tu pourras découvrir des merveilles, mais également des créatures qui sont stupéfiantes, fascinantes ou très sincèrement flippantes. Celle-ci, je vais la ranger dans la troisième catégorie, car se retrouver nez à nez avec elle risque de provoquer une fuite mémorable. Je déteste l’eau, mais il suffit d’un seul entretien du genre pour que je ne remette plus jamais les pieds dans aucun bassin même artificiel. On ne sait jamais, les créatures peuvent passer par les tuyaux d’évacuation, mais si c’est possible, voyons !

Cette découverte a été faite au Texas et l’auteure de la photo a été très étonnée, elle a d’ailleurs partagé son ressenti avec quelques mots :

Qu’est ce que c’est que ce truc ?

Toutes les créatures des profondeurs ne sont pas des aliens !

Facile à retenir comme interrogation, mais difficile de répondre, car n’ayant pas une encyclopédie marine dans le cerveau, j’ai un peu du mal à trouver une définition. J’aurais tendance à pencher du côté de la baleine, mais clairement, cette créature a un côté méchant qui ne m’inspire aucune confiance. Comme c’est le cas pour chacune des trouvailles du genre, les internautes enfilent leur costume de Sherlock Holmes pour tenter de trouver la meilleure réponse. Cette employée de l’ONG a donc pu mettre un nom sur sa découverte tout en se payant le luxe de jouir d’une visibilité mondiale.

Internet se plie en quatre pour t’apporter une réponse

Comme nous l’avions prédit au début de cet article, les internautes ont été nombreux à penser que les aliens avaient envahi la Terre. Eh oui, si tu es fan de blockbuster, tu as sans doute découvert Gozilla dans les salles obscures, les créatures étaient en sommeil dans les profondeurs et elles passaient par une sorte de faille spatio-temporelle. Alors immédiatement, les adeptes, les geeks, les nerds et tous les passionnés ont cru voir une créature de ce film hollywoodien. Malheureusement, la réponse n’est pas aussi grandiose, sauf si bien sûr, les gouvernements ne veulent pas nous dire la vérité. Cela est fort possible, mais le Musée d’Histoire naturelle Smithsonian a souhaité répondre à Preeti Desai. Cette dernière est désormais ravie d’avoir pointé son objectif sur un serpenton dentu (je suis la seule à penser à un sort dans Harry Potter ?) alias Aplatophis Chauliodus.

Je m’appelle Aplatophis Chauliodus et je vis à 90 mètres en dessous du niveau de l’Océan

Oui je sais, les noms donnés sont toujours très compliqués à retenir, et même à lire. Pour faire rapide et simple, c’est une anguille à dents de serpent. Pour la petite anecdote, car je sais que tu aimes bien les histoires que tu peux te remémorer avant d’aller te coucher. Cette chose que nous appellerons créature – c’est plus facile que son nom d’origine – était dans un état de décomposition avancée. Je peux donc t’annoncer qu’elle n’est pas morte au cours de la tempête, mais elle aurait toutefois été remontée par l’ouragan Harvey à la fin du mois d’Août.

Tu commences déjà à paniquer, mais sache que tu ne pourras pas la croiser lors de tes prochaines vacances sauf si tu descends jusqu’à 90 mètres sous le niveau de l’Océan. Tu paniques encore ? Dommage tu pourras aussi croiser Patrick Etoile !

Rate this post