Des radars nouvelle génération : plusieurs centaines arrivent en 2019

Dès cette année en France, plus de 400 radars nouvelle génération seront installés dans plusieurs villes. Ces derniers mois plus de 75% des radars ont été détruits ou dégradés depuis le début du mouvement des gilets jaunes. Le gouvernement va les remplacer par des radars beaucoup plus difficiles à neutraliser. Ils seront entièrement automatisés. Une dizaine a déjà été déployée dans le pays à Strasbourg et à Marseille.

Les radars du futur

On les appelle les radars « Tourelle ». Ils sont perchés sur des mâts de plus de quatre mètres de haut. Le ministre de l’Intérieur a souligné qu’il serait désormais beaucoup plus difficile de les endommager. La hauteur élevée permet au radar de scanner huit voies de circulation et plusieurs véhicules en mouvement. Ces radars sauront également faire la différence entre les poids lourds et les voitures, le tout sur un tronçon de plus de 200 mètres. Pour l’instant, ils ne pourront que contrôler la vitesse comme le précise la Sécurité routière, mais bientôt, ils sauront aptes à détecter si l’on porte une ceinture, si l’on téléphone au volant, si l’on double par la droite. Ces radars pourront changer d’emplacement régulièrement, car pour une cabine opérationnelle il y aura quatre cabines leurre. Les automobilistes ne le sauront pas.

Difficile de leur échapper

Afin de poursuivre la lutte contre la mortalité routière, le gouvernement déploie une toute nouvelle génération de radars. Les délits seront ainsi plus efficacement détectés. En plus d’être très précis, ces radars sont redoutablement polyvalents. Ils rappellent par leur structure une tour de contrôle. Dotés d’une caméra haute résolution et de très puissants flashs, ils pourront lire les plaques quasiment sans aucune erreur. Certains automobilistes regrettent une répression de plus en plus automatisée au détriment de la prévention, de la pédagogie. La mortalité a augmenté de 17% sur les routes française en février. Ce début d’année est particulièrement alarmant. Le gouvernement compte bien freiner les excès de vitesse et ultérieurement les entorses au Code de la route avec ces radars nouvelle génération.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *