Entreprendre est quelque chose qui peut être à la fois tentant et effrayant, on ne sait pas forcément si l’on en est capable ou si l’on a ce qu’il faut pour réussir. Ce genre de questionnement n’est pas évident à résoudre. Pourtant, il y a quelques signes qui montrent que vous avez l’âme d’un entrepreneur et que vous êtes fait pour suivre cette voie. 

L’envie d’entreprendre 

Beaucoup de personnes et de jeunes ont l’envie d’entreprendre lorsqu’ils sont en études ou à l’école. Ils ont un projet en particulier et pensent qu’ils le réaliseront plus tard. Cependant, il n’y qu’une faible partie des gens qui finissent vraiment par suivre la voie de l’entrepreneuriat et vont jusqu’à la création de l’entreprise et son immatriculation. Entre le fait d’avoir un concept suffisamment viable et les différentes étapes de création, beaucoup abandonnent avant même d’obtenir le précieux extrait Kbis sur DocumentKbis.com

C’est d’ailleurs un objet de recherche des universités de Tufts et Stanford qui ont étudié le comportement de milliers d’étudiants pour y dénicher les traits de caractère ou de comportement qui sont liés aux entrepreneurs. 

La maîtrise de soi

D’après l’étude, il apparaît que la maîtrise de soi est l’une des qualités les plus révélatrices de la volonté ou de l’esprit d’initiative qui caractérise les entrepreneurs. Ainsi, les étudiants qui se déclarent autonomes ou encore ceux qui lancent des clubs et rallient des personnes autour d’eux ont beaucoup plus de chances de devenir des créateurs d’entreprises en herbe. La maitrise de soi est aussi liée à la persévérance face à l’échec, qui est critère important dans la création d’entreprise. Les étudiants qui arrivent à persévérer ont ainsi plus d’espoir de devenir de bons entrepreneurs. 

Un entourage encourageant

Le rôle de l’entourage est aussi important dans le profil de l’entrepreneur. On remarque que près de la moitié des entrepreneurs ont un parent ou un proche qui a, lui aussi, monté son entreprise. Comme pour un enfant qui se sentirait plus à l’aise à se tourner vers les métiers de ses parents, les enfants qui ont de la famille dans le monde de l’entreprise sont plus à même de se diriger vers cette voie. C’est aussi une aide et un support au quotidien sur lequel ils peuvent compte, ne serait-ce que pour connaître les formalités administratives et la manière de créer l’entreprise. 

L’esprit créatif 

Ce n’est pas pour rien qu’on utilise le terme de créateur d’entreprise, la création et l’innovation font partie des qualités requises et qui montrent que l’on est à même de se lancer dans l’entrepreneuriat. Plus de trois quarts des futurs entrepreneurs sont sur ce profil-là. Cela aide à trouver des moyens créatifs de réaliser des tâches et de trouver des solutions à des problèmes donnés. 

L’intérêt pour les affaires 

Évidemment, pour devenir entrepreneur, il faut avoir la fibre des affaires. Il faut aimer développer ses contacts, trouver des moyens de vendre des choses et d’évoluer. C’est un prérequis que l’on retrouve chez les étudiants qui ont ce profil. Certains ont même pris des cours de business ou de management en parallèle de leurs études. La connaissance du monde des finances est évidemment un plus pour se lancer rapidement, ainsi ceux qui en montraient l’intérêt n’hésitaient pas à se renseigner. 

4.5/5 - (2 votes)