Une équipe de chercheurs américains a découvert des fossiles parfaitement conservés datant plus de 66 millions d’années. Il s’agit de fossiles de poissons et des restes de dinosaures. Les paléontologues cherchent depuis de nombreuses années à préciser les effets de l’impact d’un énorme astéroïde sur l’extinction massive des espèces à cette époque très éloignée. Cette nouvelle découverte est très importante pour la recherche.

Dans les grandes plaines du nord des États-Unis

Des chercheurs grattent la terre depuis plusieurs années sur ces terres froides entre le Montana et le Dakota du Nord. Les fossiles retrouvés sont incroyables selon les dires des scientifiques. Ils dateraient de quelques minutes à quelques heures avant l’impact de la météorite et auraient balayé de la surface de la Terre des milliers d’animaux à la fin du crétacé. Il y a 66 millions d’années, une météorite d’une dizaine de kilomètres s’est abattue au Mexique. En s’enfonçant dans le sol, cet énorme caillou céleste avait déclenché un séisme gigantesque. Au total ce sont plus de 75% des espèces de l’époque qui ont perdu la vie. Les chercheurs restent néanmoins extrêmement prudents face à cette découverte. 

Des fossiles parfaitement conservés

La chute de l’astéroïde sur Terre outre les séismes majeurs, elle a provoqué des vagues géantes d’une dizaine de mètres de haut. Des torrents de pierre, de débris se sont abattus sur la faune marine avant qu’une deuxième vague vienne l’enterrer. Les poissons se sont fossilisés au fil des millénaires. Des restes de Mosasaures, un reptile marin géant, un fragment de Tricératops, ce célèbre dinosaure connu pour sa collerette osseuse et des fossiles de poissons ont été mis à jour et dans un état parfaitement conservé, en trois dimensions au lieu d’être aplatis. De tels sites sont très rares, il en existe peu dans le monde. Il y en a un en Allemagne et sur le site de la Voulte sur Rhône en Ardèche. Les chercheurs vont continuer les recherches, car le site  n’a pas encore révélé tous ses secrets.

5 (100%) 1 vote[s]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *