Le travail de modérateur Facebook n’est pas du tout facile. Les témoignages des modérateurs mettent la lumière sur l’horreur. Le job des modérateurs consiste à analyser les contenus signalés par des utilisateurs. Ils se chargent par la suite de déterminer si ce sont des posts qui contrevenaient au règlement des réseaux sociaux.

Un job d’enfer

Le travail des modérateurs devient un job monotone le plus souvent au bout d’un certain temps. Ils sont appelés à passer en revue près de 8.000 posts qui défilent sur leur écran. Ils sont soumis à un rythme d’un message à chaque dix secondes et à une véritable pression. Le réseau social Facebook enregistre des milliards d’internautes. Ces utilisateurs ignorent l’essentiel des règles d’utilisation de la plateforme. On retrouve du coup plusieurs images de zoophilie, de pornographie, de violence et de pédo-pornographiques.

Ces images surgissent de manière régulière dans le lot des posts à traiter. Les modérateurs sont tenus de supprimer de telles images qui pouvaient revenir en l’espace d’un court instant sur un compte différent. Les images proviennent de plusieurs régions et pays. Les modérateurs finissent à la longue par être désensibilisés face à ces images. Ils en voient tellement chaque jour et à chaque instant. Les modérateurs Facebook observent des images qui potentiellement sont dérangeantes voire déroutantes.

Les modérateurs de Facebook ont un métier difficile

Des milliers de modérateurs au cœur des images choquantes

Facebook ne cherche pas tout le temps à préserver la paix, l’intimité et la décence. Il emploie 4.500 modérateurs. Ils se battent au quotidien pour arrêter les meurtres, les scènes de violences ou de pornographies sur ce réseau social. Les modérateurs repèrent les contenus prohibés sur la plateforme. Les règles sont violées à chaque instant et la bataille ne cesse de s’intensifier.

Les commentaires haineux, fake news et live stream ne cessent de déraper. Les modérateurs s’activent pour que la ligne jaune ne soit franchie sur Facebook. Ils suivent des formations en la matière. Il existe plusieurs documents internes chez Facebook ainsi que des slides.

Un renforcement de l’équipe

Pour appuyer les 4 500 personnes qui travaillent en interne pour la modération, il est prévu un recrutement de 3 000 modérateurs. Ils vont suppléer les autres modérateurs qui abattent un travail considérable. Le défi ne cesse d’être croissant au quotidien.

  • 1,3 millions de posts à chaque minute sont partagés.
  • Les signalements atteignent au cours de chaque semaine des millions de post.
  • Les modérateurs sont tenus de prendre la meilleure décision possible en se basant sur les lois de l’Etat en question en situation d’urgence assez extrême.
  • Ils sont invités à prendre appui sur les règles internes au réseau social et surtout sur leur intime conviction.
  • Ils arbitrent la vie sociale de plus de 2 milliards de personnes.
  • Ils disposent d’un pouvoir qui va au-delà de celui des juges professionnels.
  • Le renforcement de l’équipe va permettre aux modérateurs de prendre sans une extrême pression les décisions idoines dans l’intérêt des utilisateurs.
Rate this post