Faire de l’import/export avec la Thaïlande : ce qu’il faut savoir

Si vous avez trouvé un produit intéressant en Thaïlande lors de votre dernier voyage et que vous désirez l’importer à des fins de vente, sur le territoire français et dans l’Union européenne, il est bon de connaître un peu mieux ce pays en ce qui concerne le commerce international. Voici quelques informations qui vous aideront à prendre une décision mieux éclairée.

Le positionnement de la Thaïlande, dans l’économie mondiale

La Thaïlande fait partie des économies émergentes. Il n’est donc pas surprenant que vous ayez été attiré par un de leurs produits. C’est aussi un grand avantage, car la Thaïlande est ouverte au commerce international. Elle met donc tout en place afin de favoriser l’export, pour tous les producteurs du pays. Une fois que vous avez trouvé celui qu’il vous faut, pour importer la marchandise désirée, il vous faudra trouver un transitaire en Thaïlande pour le transport de vos marchandises, afin de pouvoir la recevoir sur le territoire français.

Si vous lisez ce texte et que vous n’avez pas encore trouvé l’idée qui pourrait vous convenir, sachez que la Thaïlande est spécialisée dans l’export de pièces et d’accessoires de véhicules, ainsi que dans le pétrole brut et les produits en caoutchouc. Ce ne sont pas des produits facilement importables pour une personne non-spécialiste dans ces secteurs, mais il y en a un qui pourrait l’être : les bijoux. Ils se classent en effet au second rang des exports du pays.

Les partenaires économiques de la Thaïlande

Bien que la plus grande partie des biens qui quittent la Thaïlande se dirigent vers d’autres pays asiatiques, il est intéressant de noter que leur principal partenaire économique sont les États-Unis, qui importent près de 13 % de la valeur totale exportée par la Thaïlande. Ce pays est suivi de très près par la Chine à 12 %. Viennent ensuite d’autres grandes nations de l’Est, avec le Japon (9,9 %), le Viêtnam (5 %) et Hong Kong (4,7 %).

La Thaïlande tient à se positionner sur l’échiquier mondial et c’est pourquoi elle fait partie du RCEP (le Partenariat économique global régional). Ce traité a été signé avec 14 autres pays indo-pacifiques à la fin de l’année 2020, et la Thaïlande espère que cet accord de libre-échange historique lui sera bénéfique pour de nombreuses années à venir.

En tout, pour l’année 2019, la Thaïlande a expédié une valeur de 246,2 milliards de dollars US de produits. Comme les importations ont atteint 236,2 milliards de dollars US, le pays affiche donc un excédent de balance positif.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *