« Le Tabac, c’est tabou, on en viendra tous à bout », cette phrase mythique du film Le Pari pourrait être adaptée à cette substance très néfaste pour la santé. Malheureusement, tu as peut-être déjà testé cette drogue qui a le vent en poupe à cause d’une méconnaissance certaine. Oui c’est une plante, mais non ce n’est pas comme le basilic.

Alors oui le cannabis est une plante, mais c’est quand même une drogue

Certes, les professionnels de la santé répètent tout au long de la journée que les plantes sont astucieuses puisqu’elles te permettent de donner un nouveau sens à ta vie. Adieu les substances industrielles méchantes qui impactent ton corps. Dites bonjour à ces produits naturels. Le discours doit tout de même être adapté, car tu te doutes bien qu’il y a des plantes et des plantes. Ce n’est pas le même combat, mais malheureusement l’internaute que tu es fait peut-être un amalgame entre toutes ces appellations. Je vais donc le dire avec des mots simples pour qu’ils s’inscrivent bien dans ton cerveau, le cannabis, c’est mal ! Des scientifiques sont convaincus que cette drogue peut mener à une consommation beaucoup plus problématique.

Les moins de 25 ans raffolent de ces substances nocives pour le cerveau

Bien sûr, j’ai été adolescente alors les ravages dans les collèges et les lycées, j’ai pu les croiser. La drogue et l’alcool étaient déjà présents à mon époque – je n’ai quand même 70 ans – mais l’utilisation récréative n’avait pas pris une tournure aussi dévastatrice. Aujourd’hui, en croisant un jeune de moins de 18 ans, si tu évoques ce sujet, tu auras sans doute l’impression que la consommation de cannabis est pratiquement identique au fait de mâcher un malabar. Ce comportement est banalisé alors que les dégâts occasionnés sont nombreux. D’ailleurs, le baromètre de l’Observatoire Français des drogues et des toxicomanies a publié son nouveau rapport avec des chiffres particulièrement alarmants. Attention, tiens-toi à ton bureau ou assieds-toi, car les statistiques sont très surprenantes.

Cadeau, voici les effets indésirables sur le long terme

5 millions de Français ont tout de même fumé du cannabis, tu penses que ce chiffre est important, mais attends tu ne connais pas la suite. Il est valable uniquement pour 2016. La consommation est surtout très forte chez les moins de 25 ans, elle aurait tendance à diminuer au cours des décennies, mais certains quinquagénaires restent des Bob Marley en force. Il faut noter que le coût est pratiquement dérisoire. Tu peux donc t’offrir un gramme d’herbe pour 11 euros au maximum, certes tu n’iras pas très loin avec cette quantité, mais elle sera suffisante pour te pousser à continuer sur ce chemin qui pourrait – éventuellement – te conduire vers la cocaïne, l’héroïne et d’autres substances dévastatrices. Au cas où tu n’es pas convaincu de la nocivité de cette drogue, je te propose quelques effets à long terme :

  • Réduction des hormones mâles : tu risques de perdre ta part de virilité
  • Capacité sexuelle réduite : tu oublieras les soirées endiablées avec ton partenaire
  • Changement de personnalité et de tempérament : Mr Hide sort de ce corps !
  • Résistance aux maladies communes altérée : tu seras donc beaucoup plus faible
Rate this post