Une étude menée par des chercheurs révèle que l’identité de Jack l’Eventreur pourrait enfin être connue grâce à une trace ADN, cette méthode est fortement contestée. Cet assassin fut l’un des meurtriers les plus célèbres en Angleterre et pourtant à ce jour, on ne connaît toujours pas son identité.

Jack l’Évantreur, voici son histoire

Tueur en série qui a sévi à Londres à la fin du XVIIème siècle ne cesse d’obséder certains historiens, généticiens et autres généalogistes. Aaron Kosminski, un barbier polonais serait Jack l’Éventreur. Ces publications sont à prendre avec les plus grandes précautions, car pour l’instant elles n’ont pas été prouvées scientifiquement malgré la présence de cette trace d’ADN.

  • Londres en 1888, une capitale très peuplée, la révolution industrielle bat son plein.
  • Dans l’est de la ville, le quartier de Whitechapel voit s’entasser des milliers de personnes dans la misère la plus totale.
  • La violence, les maladies sont partout.
  • Dans cette atmosphère particulière, une série de meurtres odieux a lieu.
  • En trois mois, cinq femmes ont été assassinées. Leurs corps ont été retrouvés presque décapités, les organes retirés, les visages et les organes sexuels tailladés.
  • Il n’y a aucune preuve que les victimes aient été des prostituées.

Les indices sont maigres

À l’époque, la police a identifié plusieurs suspects, mais aucun véritable coupable. Une nouvelle étude vient aujourd’hui relancer l’affaire. Un châle de soie taché de sang retrouvé à côté du corps d’une des victimes, la quatrième serait à l’origine de ce rebondissement. À cette époque, Scotland Yard avait interrogé ce barbier comme d’autres suspects, mais faute de preuve, la police l’avait relâché. Aaron a par la suite été interné de longues années pour des troubles de schizophrénie. Il est mort en 1919. Même si les chercheurs ont découvert l’ADN de cet homme, rien de prouve qu’il était Jack l’Éventreur tout au plus une relation sexuelle entre deux personnes. Il a passionné les foules, les cinéastes. Saura-t-on un jour qui il était vraiment ?

5/5 - (1 vote)