La réussite d’un barbecue repose sur plusieurs facteurs, dont la qualité de la nourriture, la qualité de la braise, la position de la grille ainsi que de l’hygiène. Découvrez l’essentiel des informations à connaître concernant la cuisine au barbecue pour vous régaler cet été.

Doser les quantités

Acheter trop de viandes (saucisses, entrecôtes, filets…) pour le barbecue n’est pas toujours requis. Quelle que soit la cuisson utilisée, pensez à respecter les quantités d’aliments suivantes : Chaque personne doit avoir en moyenne 150 à 250 grammes de viande, et, 200 à 300 grammes de légumes. 

Viandes et légumes peuvent être variés, mais il faut conserver des proportions raisonnables. Selon les goûts de vos convives, côte de boeuf, agneau ou encore une succulente andouillette de vire devraient les ravir!

Bien préparer la braise

La braise contribue au goût de la viande cuite à l’air libre. Si les braises sont trop proches des viandes au moment de la cuisson, il est possible que le barbecue soit « carbonisé ».

Pour bien griller la viande, il convient de bien maîtriser son brasier. Cela passe par une bonne préparation du lit de braises au moment du démarrage du feu. Le mieux est d’allumer le feu avec du petit bois ou de la laine, et non, avec des énergies fossiles (pétrole, essence, etc…).

Apprendre à mieux positionner la grille

Si l’on place la grille trop haute au-dessus du feu, il sera possible de cuire la viande à feu doux. Cela évite notamment la carbonisation de l’aliment. Au moment de la cuisson, il faut déposer tout d’abord les gros morceaux de viande. Dans le cas où l’on prépare du porc, il faut s’assurer que les pièces soient cuites à cœur.

La grille doit être positionnée au plus bas pour les viandes nécessitant avec une cuisson rapide (la viande est alors « saisie »). C’est le cas des steaks saignants, des brochettes de viandes et de légumes ainsi que des hamburgers.

Concernant les grillages classiques, et avant toute cuisson, il est recommandé d’enduire la grille avec de l’huile. Cette précaution évite ainsi aux pièces de viande de coller.

Enfin, pour des raisons d’hygiène, il est préférable d’utiliser une pince pour manipuler la viande.

Rate this post