mode

Olivier Rousteing sort du silence après avoir été grièvement brûlé il y a un an

Le célèbre directeur artistique de la maison Balmain révèle avoir subi de graves brûlures après l’explosion de sa cheminée. Les faits que relate Olivier Rousteing, se sont produits, il y a an. Remis sur pied depuis, il se dit dorénavant prêt à raconter cette histoire.

Révélations sur l’accident du styliste

Pour faire sa révélation, le jeune créateur de mode a attendu la fin de la fashion week de Paris, événement pendant lequel personne n’avait rien constaté.

Cependant, il a aussi attendu d’être disposé à partager ce secret avec ses fans. Comme il l’a publié au cours de la semaine de la mode : il ne célébrait pas seulement une décennie passée chez Balmain, mais aussi sa seconde naissance.

Ainsi, c’est dans un long message publié sur son compte Instagram que le styliste français dévoile les faits. Il a en effet, été victime d’un accident domestique, il y a un an.

Ces propos ont été prouvés par une photo de lui datant d’un an. Il a été gravement blessé suite à l’explosion de sa cheminée. « Je le cache depuis très longtemps, il est temps que vous le sachiez (…) je me suis réveillée le lendemain matin à l’hôpital Saint-Louis de Paris », écrit le jeune créateur.

Sur cette photo publiée, on pouvait le voir entièrement recouvert de bandage sur le haut de son corps, son torse. Ses bras et son visage aussi étaient endommagés par les brûlures.

Il est actuellement rétabli et affirme aller mieux. Il déclare s’être enfermé dans son travail « jour et nuit » pour ne plus se souvenir et tenter de « faire rêver le monde avec ses collections ».

Au cours de cette période, Olivier Rousteing affirme avoir utilisé des masques, des manches longues, pour cacher les cicatrices des brûlures. Il a aussi utilisé des vêtements cols roulés et des bagues sur tous les doigts pour ne rien laisser voir au cours des interviews et des séances photos. « J’ai tout fait pour cacher cette histoire au grand nombre et tenter de garder le secret avec mes équipes et mes amis » garantit-il a ses followers.

Critique sur le besoin de paraître et un remerciement aux personnels soignants

De cette épreuve éprouvante, le jeune homme porte un regard critique sur les réseaux sociaux et la mode. « Pour être honnête, je ne suis pas vraiment sûr de ce dont j’avais honte », affirme-t-il dans le texte.

Il continua en affirmant que « Peut-être de cette obsession pour la perfection que l’on connaît dans le monde de la mode et mes propres insécurités […] j’ai vraiment réalisé que le pouvoir des réseaux sociaux est de faire voir uniquement ce que vous voulez ».

À travers ce message, il remercie aussi tous les médecins et infirmières qui l’ont soigné. Ainsi que tous ceux qui l’ont aidé pendant sa convalescence et ont gardé le secret.

Rate this post

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *