Présentée lors du salon de Genève 2019, la nouvelle Peugeot 208 a fait une forte impression. La seconde génération de la citadine marque un bond en avant. Il faudra néanmoins attendre jusqu’à l’automne 2019 avant de pouvoir l’admirer sur nos routes. Voyons maintenant les points essentiels à retenir.

Le nouveau design de la Peugeot 208

Peugeot joue la carte de la nouveauté avec une face avant inédite et dynamique. On retrouve la signature de Sochaux avec les trois griffes du lion qui s’intègrent dans les feux pour les versions haut de gamme. L’un d’eux est prolongé dans le bouclier, ce qui donne un aspect dents de sabres réussi et agréssif. Le logo d’identification vient prendre sa place quand à lui au bout du capot.

Le bandeau noir à l’arrière rappel celui déjà présent sur les 508 et 3008. Et la forme oblong des vitres arrières (petit clin d’oeil à la 205) déjà présente sur l’ancien modèle est conservé. Le constructeur abandonne en revanche définitivement la carrosserie 3 portes pour son nouveau modèle.

Un intérieur soigné

L’intérieur reçoit quand à lui le i-cockpit maintenant cher à Peugeot, avec un écran de 10 pouces associé à un combiné numérique 3D. On peut noter que le constructeur place la barre haute en termes d’équipements pour cette catégorie. La petite 208 aura à peu de choses et selon son degré de finition et options choisies, la même dotation que sa grande sœur la 508.

La présentation de cette Peugeot 208

Quelques équipements à noter

On peut citer dans les équipements qui seront présents :

  • le régulateur de vitesse adaptatif
  • le système de surveillance d’angle mort
  • l’aide au maintien de position dans la voie de circulation

Les motorisations prévues

Sous le capot de la lionne on pourra retrouver trois types de motorisations essences de 75,100 et 130 chevaux. Celles-ci sont basées sur le même bloc : le 1,2l PureTech. Peugeot propose également une motorisation diesel de 100 ch ; le 1,5l quatre cylindres blueHDI. Ainsi qu’une version intégralement électrique ! Celle-ci développera pas moins de 136 ch.

On notera également l’apparition de la boîte de vitesse automatique à 8 rapports EAT8. A l’heure actuelle on ne sait toujours pas si Peugeot commercialisera une version GTI de sa citadine mais les rumeurs vont bon train. Celle-ci pourrait alors être équipé d’un PureTech de 225Ch !

Les prix au catalogue

Là encore on ne connaît pas officiellement le catalogue tarifaire mais on peut constater une hausse générale par rapport à aujourd’hui.

Le prix d’appel devrait être aux alentours de 14500€ et grimper jusqu’à 30000€ pour la version électrique.

5 (100%) 1 vote

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *