Universal Serial Bus : derrière ce terme barbare, se cachent trois lettres qui sont largement entrées dans le quotidien de chacun d’entre nous, depuis quelques années. Il n’est point besoin d’être expert en informatique pour comprendre que derrière ces trois lettres U, S et B, se cache un élément devenu incontournable dans notre relation avec la nouvelle technologie. Le petit appareil qui porte ce nom est capable de connecter un périphérique à un ordinateur, à une tablette, ou à un smartphone, afin de transférer des commandes, des données, des fichiers… C’est un outil qui ne cesse d’évoluer depuis près d’un quart de siècle, comme en témoignent les performances impressionnantes de la toute dernière génération : l’USB 4.0.

L’USB 4.0, le Thunderbot 3 sublimé

L’USB 4.0 est basé sur la technologie du Thunderbolt 3 développée par deux géants de la Silicon Valley Intel et Apple. Cette technologie offre le précieux avantage de permettre les transferts et les échanges de différents types de flux à grande vitesse.

Désormais partie intégrante de l’USB 4.0, ce dernier propose jusqu’à 40 Gb/s de débit, un format USB Type-C et une large compatibilité avec de nombreux protocoles, ce qui va rendre assurément le format USB universel : tous les appareils et tous les systèmes d’exploitation en seront dotés à l’avenir.

  • Il propose également une large compatibilité avec l’ensemble des formats d’affichage, les cartes graphiques, ainsi que les écrans.
  • Un seul et même câble permettra de connecter et de charger l’ensemble des appareils électroniques en fournissant jusqu-à 100 watts.
  • La possibilité de connecter deux écrans ultra HD en même temps et de proposer une connexion Ethernet 10 Gigabits.

L’USB 4.0, l’outil universel

Un détail d’importance est à noter : l’USB 4.0 est compatible avec les anciens périphériques USB 2.0 et USB 3.0, cela en fait naturellement l’outil universel de demain qui sera opérationnel de la même manière, que vous soyez adepte de Mac ou de PC. L’universalité à tous les niveaux fera ainsi le bonheur des utilisateurs qui pourront naviguer d’un système à un autre au gré de leurs besoins.

Outil de demain, car il faudra encore patienter quelques temps, le franchissement de la première étape avant commercialisation étant prévue pour le second semestre 2019 avec l’adoption de la norme, pour pouvoir être proposé au grand public en 2021. 

Dans l’espoir que cette attente soit récompensée par une baisse des tarifs dans la mesure où les fabricants n’auront plus à verser de royalties à Intel et à Apple et que cela se répercutera positivement au niveau du consommateur.

5/5 - (2 votes)