Créatif et polyvalent, le directeur artistique a un rôle essentiel dans la carrière d’un musicien : il réfléchit quotidiennement à tous les éléments sur lesquels l’artiste va communiquer, pour respecter autant que possible son univers et avoir un discours qui parle à sa cible. Contrairement à ce que l’on croit parfois spontanément, ce professionnel ne se contente pas de découvrir de nouveaux talents ; à l’inverse, il les accompagne tout au long de leur carrière pour soigner leur identité et adapter les stratégies marketing aux objectifs préalablement définis.

Les missions d’un directeur artistique en bref

En premier lieu, un directeur artistique peut avoir pour vocation de découvrir de nouveaux talents. Celui-ci va naturellement avoir tendance à chercher des artistes dont il maîtrise l’univers, afin de les accompagner de la manière la plus efficace possible dans leur progression et de les guider petit à petit vers le succès.

Dans les labels, les directeurs artistiques travaillent main dans la main avec d’autres experts en marketing, afin d’améliorer l’image des musiciens dont ils s’occupent et de mettre en place les stratégies les plus pertinentes pour développer leur notoriété.

Plus concrètement, un directeur artistique peut aussi bien vous aider à choisir la chanson la plus adaptée pour un passage en radio que vous encourager à réenregistrer un titre dans une version plus consensuelle, ou encore vous conseiller sur les photos à poster sur Instagram et même le type de publications à rédiger sur les réseaux sociaux.

Les formations pour devenir directeur artistique

Il faut un certain bagage minimal avant de devenir directeur artistique, c’est la raison pour laquelle on conseille aux jeunes intéressés par cette profession de commencer par passer un bac général. Les cursus littéraires sont possibles, même s’il est également utile de rester à l’aise avec la dimension économique du monde ainsi que les chiffres d’une manière générale.

Ensuite, il existe plusieurs diplômes permettant de prétendre à ce métier : un DNA option design, un DN MADE mention graphisme ou événement, un DSAA ou encore un diplôme d’école d’art. Vous pouvez aussi passer par une licence dans le domaine des arts plastiques, des arts appliqués ou des technologies et de l’image. Si vous souhaitez aller jusqu’à un niveau bac +5, sachez qu’il existe plusieurs masters dans la sphère des arts.

Les directeurs artistiques peuvent naturellement travailler dans la musique, mais pas que : certains privilégient le cinéma, la vidéo, la télévision, le monde de l’édition ou encore celui de la publicité. Il peut être utile de maîtriser toutes ces sphères pour accompagner des musiciens amenés à se produire dans des émissions télévisées, à communiquer sur les réseaux sociaux et parfois à envisager des projets annexes comme la publication d’un livre.

Les compétences indispensables pour être un bon directeur artistique

Il ne suffit pas d’avoir une appétence pour l’art, de prendre des cours de guitare à domicile et d’aller en faculté d’arts appliqués pour espérer devenir un bon directeur artistique… La concurrence est plutôt rude, dans un monde où peu de places sont réservées aux professionnels qui désirent faire carrière et accompagner les plus grands.

Les opportunités de trouver un emploi de directeur artistique ne sont pas si rares, mais il faut malgré tout être capable de démontrer un grand nombre de compétences pour attirer l’attention des structures qui en cherchent.

Vous devez naturellement être quelqu’un de très créatif. De manière intuitive, vous devez être en mesure d’avoir des idées pertinentes sur le plan artistique, et de pouvoir argumenter aisément sur leur bien-fondé. Il vous faut naturellement une certaine sensibilité, mais également une capacité à être terre-à-terre, à bien vous organiser, à anticiper et à faire preuve d’une grande rigueur au quotidien. Enfin, puisque votre carnet d’adresses sera aussi important que votre savoir-faire, vous devez avoir de très bonnes capacités relationnelles pour devenir directeur artistique.

Rate this post