La scène s’est déroulée dans le parc national de Kruger en Afrique du Sud. Un homme tentait de braconner un rhinocéros. Il a été piétiné par un éléphant avant d’être dévoré par des lions. Des faits qui ont été racontés par ses compagnons de chasse. Jeudi matin les restes du corps ont été retrouvés ainsi que ses vêtements en lambeaux.

Le reste de l’équipe est en prison

Le directeur du parc a présenté ses condoléances à la famille, mais il a également précisé qu’entrer dans ce parc illégalement et de surcroît à pied était extrêmement dangereux et cela comporte de nombreux dangers. La police a lancé une enquête et a arrêté les quatre hommes du groupe. Ils sont actuellement en prison et comparaîtront prochainement devant un tribunal. Les individus voulaient chasser illégalement le rhinocéros et c’est un braconnier qui a perdu la vie, broyé par un éléphant et dévoré par des lions. Le parc Kruger est une zone protégée abritant de nombreux éléphants, rhinocéros, léopards, lions. Le braconnage est une vraie plaie en Afrique du Sud. En 2017, plus de 1028 rhinocéros ont été abattus illégalement.

La protection des animaux sauvages

De nombreux efforts sont entrepris dans ce pays pour protéger les éléphants et autres animaux sauvages pourtant le braconnage est malheureusement toujours d’actualité. Plus de 111.000 éléphants ont été tués durant cette dernière décennie. Il ne resterait qu’environ 470.000 éléphants en Afrique et selon une étude parue très récemment, le continent aurait perdu plus d’un tiers de ses pachydermes en seulement sept ans.

Le rhinocéros est braconné pour sa corne. Les braconniers n’hésitent pas à scier celle-ci sur des animaux agonisants. Les Asiatiques pensent que la poudre de corne de rhinocéros serait une super vitamine et combattrait de nombreuses maladies. Des études scientifiques ont été menées et aucune n’a prouvé les bienfaits de cette corne. Une corne de 3,5 kilos peut valoir au marché noir plus de 360.000 dollars.

5/5 - (1 vote)