Un habitant de Floride qui élevait un casoar dans sa propriété a été tué par ce grand oiseau alors qu’il lui apportait à manger, des faits rapportés par les médias locaux. L’homme détenait différents animaux exotiques dans l’enceinte de sa maison. Pris en charge par les secours, l’homme est décédé à l’hôpital des suites de ses blessures.

Le casoar, un oiseau considéré comme dangereux

Il peut en effet achever son adversaire d’un simple coup de patte. La nature est merveilleuse, mais elle peut aussi être impitoyable. Il y a de nombreuses façons de mourir sur cette planète, bien plus douloureuse qu’une noyade ou l’ingestion de plantes vénéneuses, l’attaque d’un casoar reste impressionnante. Il est considéré comme l’animal le plus dangereux au monde. Il pèse en moyenne 70 kilos pour une taille entre 1,50 et 1,80 mètre. L’animal est au premier abord craintif, mais il peut se révéler comme étant un véritable assassin lorsqu’il se sent en danger. Son secret d’attaque réside dans ses pattes très puissantes dotées d’une griffe longue de plus de 12 centimètres. Il peut courir à plus de 50 kilomètres-heure et peut faire des sauts de plus d’un mètre et s’abattre mortellement sur son adversaire et le tuer.

Plusieurs attaques ont été recensées ces dernières années

Le casoar a la taille d’un homme et il peut éventrer d’un coup de griffe son adversaire. Vivre en Australie a quelques inconvénients, car on est en permanence dans la crainte de voir sa maison ravagée par  l’oiseau le plus dangereux au monde. En effet, ils ont pris l’habitude ces dernières années de s’introduire dans les maisons du Queensland. Les oiseaux nourris par les humains n’ont plus peur d’eux. C’est ce genre d’oiseau que l’on n’aimerait pas découvrir dans son jardin. Cet étonnant volatile appartient à un groupe d’animaux dont la plupart ont disparu qui inclut les émeus, les autruches, les kiwis. On pourrait les décrire comme une grosse dinde sortie tout droit de la préhistoire avec une crête de punk au sommet du crâne. Ce casoar n’a rien d’un oiseau inoffensif. Originaire d’Australie et de Nouvelle-Guinée, il vit en Indonésie.

La population de casoar en déclin

Il resterait 20.000 individus adultes, ce qui classe l’animal dans la catégorie préoccupation mineure dans la liste rouge des espèces menacées. Marvin Hajos 75 ans détenant différents animaux exotiques chez lui dans l’état de Floride est décédé après avoir été attaqué par son casoar. Il se trouvait vendredi près de ces oiseaux lorsqu’il a chuté accidentellement, le casoar lui a infligé une blessure mortelle. Une étude publiée par l’université de Cambridge relève que plus de 75% des attaques de casoar se déroulent au moment où l’animal est nourri. L’alimentation semble modifier leur comportement naturel, les rendant alors très agressifs. Il est toujours dangereux d’avoir chez soi ce genre d’animaux qui restent malgré tout sauvages.

4 (80%) 2 votes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *