Des chercheurs britanniques l’ont prouvé : boire l’équivalent d’une bouteille de vin par semaine reviendrait à fumer jusqu’à dix cigarettes. Retour sur cette révélation intrigante…

Une étude britannique inquiétante

C’est la revue « BMJ Public Health » qui a publié les résultats d’une étonnante étude. Boire du vin – une bouteille 75 cl par semaine – aurait les mêmes effets néfastes sur la santé que fumer dix cigarettes pour les femmes. Pour les hommes, le chiffre s’abaisserait à cinq par semaine, ce qui reste plutôt élevé. Les chercheurs prouvent cette information à l’aide de données provenant directement de l’association « Cancer Research UK ». Les risques de cancer seraient donc largement multipliés pour les fervents consommateurs d’alcool et de tabac.

Pourquoi comparer le vin au tabac ?

Cette comparaison peut surprendre de prime abord. À travers leur étude, les chercheurs britanniques ont souhaité sensibiliser la population quant à leur consommation d’alcool et de tabac. L’image utilisée a tendance à choquer et à faire prendre conscience de la dangerosité de ces deux substances. En utilisant un comparateur comme la cigarette, le message passerait ainsi plus facilement. Bob Patton, spécialiste en psychologie clinique à l’université de Surrey, espère profondément que « voir la consommation d’alcool sous le même angle que celle de cigarettes » pourrait entraîner sa diminution. Cette volonté est également exprimée par les auteurs de l’étude britannique.

Des risques de cancer accrus

Rappelons que les cancers liés à l’alcool sont nombreux. Une consommation d’alcool excessive favoriserait largement les cancers :

  • De la gorge
  • Du larynx
  • Des intestins
  • De la bouche
  • De l’œsophage
  • Du sein (surtout chez les femmes)

Le vin est toutefois reconnu pour ses vertus antioxydantes, s’il se consomme occasionnellement. Les personnes fumeuses buvant du vin restent cependant des cibles à risque. Cette étude démontre que toute forte consommation de tabac ou d’alcool a une incidence sur la santé de chacun.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *