Aujourd’hui, l’EHPAD se défend de tout manquement. Dimanche 31 mars, ce sont cinq résidents de cette maison de retraite qui sont décédés suite à une probable intoxication alimentaire. La ministre de la Santé devait se rendre sur place ce mardi. Les cinq victimes selon des sources proches de l’enquête seraient quatre femmes âgées entre 72 et 95 ans et un homme de 95 ans.

Comprendre  les circonstances de ce drame

Ce sont les mots d’Agnès Buzyn, la ministre de la Santé qu’elle a postée sur Twitter dès l’annonce de ce drame. Plusieurs proches des victimes ont fait savoir dès lundi leur intention de porter plainte. Le parquet de Toulouse a également été saisi et il ouvert une enquête pour homicide et blessures involontaires. Le groupe Korian, propriétaire de l’EHPAD a affirmé avoir été conforme aux normes sanitaires et les repas étaient préparés sur place.

Le budget alimentaire dans les maisons de retraite se situe entre 3,70 et 4,30 euros par résident pour une journée. Un ancien directeur d’EHPAD et auteur d’un livre sur le quotidien des pensionnaires a révélé également que les économies principales sont celles faites sur l’alimentation. Le groupe Korian propriétaire de l’établissement la Chêneraie à Lherm a annoncé en mars 2019 un bénéfice de plus de 123 millions d’euros.

Les repas préparés sur place ou apportés de l’extérieur

Le groupe Korian, numéro 1 européen des maisons de retraite a confirmé dans un communiqué que les repas étaient produits sur place et que l’établissement avait ses propres équipes de cuisine. La version a été confirmée ce mardi par la maison de retraite. Les plats seraient cuisinés sur place par un chef cuisinier salarié de l’établissement à partir de denrées livrées par des fournisseurs locaux.

Selon la fille d’une résidente, le menu servi ce dimanche soir était, une soupe, une salade périgourdine mixée et du fromage. Le groupe n’a pas souhaité confirmer le menu en question. Les familles déboursent environ plus de 3000 euros pour la prise en charge de leur proche. Avant cet accident, le groupe avait connu plusieurs épisodes compliqués. Fin 2016 début 2017, treize résidents d’un établissement à Lyon étaient morts de la grippe.

5/5 - (2 votes)