Vous voulez acheter un logement ou louer un nouvel appartement ? Il est nécessaire de prendre connaissance des informations relatives au Diagnostic de Performance Énergétique (DPE). Vous êtes déjà propriétaire ? Dans ce cas, vous devez établir un DPE. Ce diagnostic vous informera sur la consommation énergétique du logement ou de l’appartement. Mis en place par le gouvernement français dans le cadre du Plan Climat, il vise la diminution des émissions de CO2 et des gaz à effets de serre d’ici à 2050. Nous vous disons tout sur le DPE.

L’essentiel sur le Diagnostic de Performance Énergétique (DPE)

Lorsque vous mettez un immeuble en vente ou en location, il faut désormais fournir un document détaillant les résultats de son diagnostic de performance énergétique. Vous pouvez vous rendre sur des sites spécialisés tels que https://www.allodiagnostic.com/diagnostic-immobilier/diagnostic-de-performance-energetique-dpe/ pour faire établir le DPE de votre immeuble par un professionnel.

De fait, le diagnostic de performance énergétique est un document qui estime la consommation énergétique d’un immeuble ainsi que son taux d’émission de gaz à effet de serre. Il doit être obligatoirement publié au moment de la mise en vente ou en location du bien concerné afin d’informer le futur acquéreur sur les performances énergétiques du bien.

En cas d’absence du diagnostic de performance énergétique ou encore de DPE erroné, le vendeur s’expose à des sanctions.

Il faut dire que le DPE est obligatoire depuis novembre 2006 pour les ventes d’immeubles et obligatoire pour les locations d’immeuble depuis juillet 2007. Depuis ces dates, tout immeuble en vente doit disposer d’un DPE datant de moins de 10 ans. Toutefois, les bâtiments occupés moins de 4 mois par an sont dispensés de DPE.

L’établissement d’un Diagnostic de Performance Énergétique (DPE)

L’établissement du DPE doit être fait par un expert certifié par un organisme de formation accrédité par le Comité français d’Accréditation (COFRAC).

Le DPE informe sur les performances énergétiques de l’immeuble, mais donne aussi des recommandations sur les mesures à prendre pour économiser efficacement de l’énergie. Ces recommandations adressées au propriétaire ou nouveau locataire se présentent sous forme de conseils sur le bon usage, la bonne gestion de l’immeuble et de ses équipements, mais aussi sur les travaux à réaliser pour réduire la consommation énergétique et les émissions de gaz à effets de serre.

Une fois le DPE réalisé, il est valable 10 ans.

À quoi ressemble le Diagnostic de Performance Énergétique (DPE)

Lorsque le DPE est établi, il se présente sous la forme de deux étiquettes (étiquette énergie et étiquette climat) de 7 classes colorées. Nommées de A à G, elles permettent une lecture facile des performances énergétiques de l’immeuble et de son impact sur le climat.

L’étiquette énergie permet d’évaluer la consommation énergétique annuelle par rapport à la surface habitable (consommation d’énergie de l’immeuble). On la reconnaît facilement grâce à ses barres colorées qui vont du vert au rouge. Plus elle est élevée, plus l’immeuble consomme de l’énergie.

L’étiquette climat permet d’évaluer l’impact de l’immeuble sur l’environnement. En fait, elle indique la quantité de CO2 émise par le logement en un an. On la reconnaît grâce à son dégradé de couleur mauve. Comme pour l’étiquette énergie, plus elle est élevée, plus l’impact est négatif.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *