La pâtisserie a beaucoup évolué ces dernières années. Les classiques sont revisités à travers le travail des formes, des textures et des saveurs. Les créations des pâtissiers amateurs présents dans les émissions télé suscitent des vocations chez bon nombre de personnes. Mais il ne faut pas oublier que c’est une profession difficile et exigeante. Il est primordial d’en maîtriser les bases avant de pouvoir laisser parler sa créativité.

Les qualités requises pour un pâtissier

  • Minutie et rigueur

Pour réussir les pâtes et les garnitures, il faut un suivi rigoureux des recettes, une précision parfaite des dosages et une grande dextérité dans les gestes. Un goût développé est aussi impératif afin d’apprécier les textures et les parfums. Il faut être également patient pour réussir à la perfection les ornements très fins et les petits décors sans compromettre leur disposition sur des préparations fragiles.

  • Résistance et organisation

La pâtisserie est un métier exigeant physiquement. Se lever relativement tôt et travailler debout à la chaleur des fourneaux nécessite une bonne résistance à la fatigue. À certains moments de la journée, le rythme s’accélère et dans ces cas, il faut être rapide et avoir une bonne gestion du temps pour assurer plusieurs préparations en même temps.

  • Hygiène irréprochable et sens du relationnel

Un pâtissier doit avoir une hygiène irréprochable, non seulement personnelle, mais aussi concernant son matériel et les produits utilisés. Les pâtissiers travaillent généralement en équipe et il est essentiel que la communication passe bien entre les divers membres pour qu’ils soient opérationnels. Pour le pâtissier qui travaille en boutique et est donc au contact de la clientèle, le sens du relationnel et l’amabilité sont nécessaires.

Les avantages du métier de pâtissier

La pâtisserie est un métier passionnant et ça, c’est un avantage incontestable. Le pâtissier est un véritable artiste qui pourra exprimer toute sa créativité lorsqu’il maîtrisera entièrement les techniques de base qu’il pourra apprendre dans une école professionnelle, accessible par le lien https://www.valrhona.com/fr-FR/l-ecole-valrhona/decouvrir-l-ecole-valrhona/presentation-de-l-ecole. Un bon pâtissier sait que le visuel sera déterminant dans le choix de tel ou tel gâteau, donc il apporte un grand soin aux décorations. Et si le goût est aussi agréable que le côté esthétique, le client reviendra sûrement.

Un autre avantage de la pâtisserie est qu’elle offre de nombreux débouchés en raison de la grande variété des lieux d’exercice : commerce artisanal, grandes surfaces, restaurants, traiteurs… Puisqu’il a l’habitude de travailler le chocolat et le sucre, le pâtissier peut aussi exercer son art en chocolaterie et en confiserie. Cette profession ne connait pas de crise pour l’instant.

Les différentes formations au métier de pâtissier

Il existe de nombreux diplômes conduisant à la profession de pâtissier.

  • CAP pâtissier

Cette formation est accessible après le lycée et s’étend sur une durée de 2 ans (1 an si vous êtes titulaire d’un diplôme de niveau supérieur au CAP). Vous pouvez aussi le passer en candidat libre si vous ne respectez pas les critères pour une formation en alternance.

  • MC pâtisserie glacerie chocolaterie confiserie

Cette mention complémentaire se prépare après le CAP et renforce la spécialisation, la responsabilité et l’adaptabilité du titulaire sur une durée de 1 an. À la fin de la formation, il est capable de répondre à des commandes exceptionnelles en confiserie (nougatine, praline…), chocolaterie, etc. Ce diplôme est idéal pour un travail en salon de thé et dans la restauration.

  • Bac pro boulanger pâtissier

Si vous souhaitez vous orienter vers un bac pro, vous n’aurez pas d’autres choix que de passer celui de boulanger pâtissier, car il n’existe pas de bac pro pâtissier pur. Il offre néanmoins l’avantage d’élargir le champ de vos compétences et de vous fournir une formation en gestion très importante. Le bac pro boulanger pâtissier se prépare en 3 ans après la 3ᵉ ou en 2 ans si vous avez déjà un CAP boulanger ou un CAP pâtissier.

  • BTM pâtissier-confiseur-glacier-traiteur

Le Brevet technique des métiers est accessible aux titulaires du CAP pâtissier suivi d’une mention complémentaire ou d’une année d’expérience professionnelle. Il se prépare en 02 ans, exclusivement en apprentissage ou dans le cadre de la formation continue. Ici aussi, la formation ne se limite pas seulement à la pâtisserie. Vous aurez un plus large éventail de lieux d’exercice.

  • BM pâtisserie

C’est un Brevet des Métiers qui s’adresse particulièrement aux chefs d’entreprise qui souhaitent acquérir toutes les compétences nécessaires à la bonne gestion de leur société. La formation se fait sous forme de modules indépendants les uns des autres. Il faut noter que ce diplôme donne le titre de Maître artisan.

En termes de formation on pourrait aussi parler du Meilleur Ouvrier de France qui se déroule tous les 03 ou 04 ans. Ce n’est pas une formation à proprement parler, mais un concours qui, au-delà du prestige que confère le titre au gagnant, lui donne aussi droit à la délivrance d’un diplôme d’État de niveau Bac+2.

Rate this post