Dans une vidéo postée sur YouTube, une ancienne candidate de télé-réalité révèle les conditions de sa participation à une célèbre émission télévisuelle. En effet, Morgane Enselme qui a pris part à la saison 5 de Secret Story en compagnie d’Ayem Nour et d’Aurelie Van Daelen, retrace en détail son parcours et explique comment se déroule le tournage de cette émission. Un témoignage glaçant qui donne à réfléchir sur l’exploitation des participants. Il faut noter que cette émission attire toujours les regards, mais Secret Story 9 a été la version la plus appréciée.

Un casting déguisé malgré les refus

Tout d’abord, si vous rêvez de participer à l’émission, sachez-le : mieux vaut faire parler de vous dans la presse ou être actif sur les réseaux sociaux plutôt que d’envoyer une vidéo spontanée pour entrer dans la maison des secrets. La majorité des candidats à Secret Story sont en effet repérés par la production elle-même, et, comme le raconte Morgane Enselme, celle-ci peut se montrer tenace envers ceux qui auraient des réticences. Ainsi, alors que celle dont le secret était « mon père s’appelle Brigitte » avait refusé de prendre part à une précédente saison avec son parent, Endemol n’a pas hésité à la recontacter plusieurs fois pour tenter de la convaincre. Acceptant simplement de les rencontrer pour en discuter, elle s’est retrouvée à passer un casting contre sa volonté devant des caméras et des projecteurs.

Finalement, à bout d’arguments, elle finit par se faire persuader que sa participation à l’émission servirait la cause des transgenres qui lui tient tant à cœur. Ce processus est en effet souvent utilisé dans cette émission de télé-réalité pour convaincre de potentiels participants, comme cela a aussi été le cas pour Athénaïs de la saison 10 qui cherchait avant tout à promouvoir le don d’organe. Une méthode de casting en somme peu conventionnelle qui donnait cependant un avant-goût pour la suite des événements, mais qui suscite forcément un vrai engouement pour le Secret Story en replay puisque les saisons sont visionnées maintes fois.

Un montage faussé dans Secret Story, loin de la réalité

Avant même que l’émission commence, les candidats sont enfermés et isolés dans une chambre d’hôtel pendant plusieurs jours sans aucun contact avec l’extérieur. Cette méthode, censée préserver l’identité des participants jusqu’au jour J, est aussi d’après Morgane, une façon de manipuler les futurs entrants dans la maison des secrets. Elle explique ainsi qu’un garde du corps était en permanence avec elle pour surveiller ses moindres faits et gestes, même sous la douche ou aux toilettes. Supposé être un dispositif pour éviter un éventuel suicide, elle apprend qu’en réalité ce rouage a été mis en place pour être habitué à perdre toute intimité. Le ton est donné. 

Ensuite, après une visite médicale où on lui demande de mentir sur sa potentielle consommation de substances illicites, Morgane finie par rentrer dans la maison des secrets. Pas de livres, pas de stylos ou même le droit à des médicaments : tout est inspecté par la production, et tout est calculé pour que les candidats ne puissent pas s’isoler mentalement. Ils sont alors complètement sous le contrôle de « La voix », qui rythme leurs journées à l’aide de missions quotidiennes qui serviront à dessiner un scénario divertissant à l’écran. Les images ne sont ainsi pas truquées, mais bien faussées, le montage final ne montrant pas toujours qu’une dispute ou un rapprochement est en réalité une demande de la production, ce qui permet aussi d’attirer le regard pour le live ou le replay de Secret Story.

Une grande difficulté à reprendre une vie « normale »

Alors que FX, un ancien candidat de Secret Story 3, s’était donné la mort suite à sa participation à l’émission, les propos de Morgane résonnent comme un nouveau signal d’alerte. En effet, comment reprendre une vie normale lorsque l’on a passé plusieurs semaines enfermé dans une maison coupée de l’extérieur ? L’ex-candidate raconte comment il a été difficile psychologiquement et physiquement de se remettre d’un tel parcours. Ainsi, elle a vu son sommeil complètement bouleversé par sa participation à l’émission, puisque dans la maison des secrets, c’était la production qui décidait des heures où pourraient dormir les candidats. De plus, il a fallu lui apprendre à gérer sa nouvelle célébrité comme Emilie de Secret Story 9 ou encore Coralie, Mélanie, Kamilia et le torrent d’amour et de haine qui peut en découler.

Bref, pour une rémunération finalement assez faible, un peu plus de 400 euros la semaine, devenir candidat de téléréalité n’est peut-être pas aussi idyllique que certains aimeraient nous le faire croire.

5 (100%) 1 vote[s]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *