Conseils pour rouler en moto l’hiver

La saison hivernale n’est pas la meilleure saison pour de la moto. En effet, si vous voulez faire de la moto en hiver c’est possible, par contre il faudra redoubler de vigilance et être extrêmement attentif sur la route. Nous avons plusieurs conseils pour garantir au maximum votre sécurité sur votre moto en hiver.

Quelques conseils pour la conduite hivernale

Au vu des conditions extrêmes qui pointent le bout de son nez en hiver, il faut adopter une conduite hivernale si l’on peut le dire ainsi. Effectivement, en moto il faut être extrêmement vigilant sur la route puisqu’il n’y a pas de taule qui vous protège comme sur une voiture.

Cependant, rouler en moto en hiver est très déconseillés sauf par nécessité ou au cas exceptionnel par plaisir. Pour ce faire, il faut revoir sa conduite.

Dans un premier temps, avec les températures négatives et le sol humide voir verglacé, votre moto prendra plus de temps à chauffer en hiver. Ainsi, laissez-lui le temps d’être à la bonne température avant de commencer à rouler.

L’adhérence est très incertaine sur une route mouillée ou gelée, il est alors recommandé d’augmenter vos distances de sécurité pour pouvoir anticiper vos manœuvres et vos freinages. Autre point essentiel sur des sols glissants : adoucir l’accélération et le freinage. Vous pourriez facilement perdre en adhérence et tomber en moto.

Les journées sont courtes et la nuit tombe assez tôt en hiver, ainsi vérifiez impérativement votre éclairage. Vous devez être visible lorsque vous roulez en moto en hiver.

Autre conseil utile, augmentez les pauses durant votre trajet, en hiver le corps est plus vite fatigué et vous êtes plus susceptible d’être en danger sur la route.

Outre le fait d’adopter une conduite plus douce et d’être encore plus vigilant, il faut avoir un équipement de motard adapté à l’hiver et à ses températures glaciales.

Bien s’équiper

Que ce soit pour l’été ou pour l’hiver, vous devez être muni d’un casque, de gants, de bottes de moto, d’une veste et un pantalon qui protège au maximum votre corps lors d’une chute.

En hiver, votre équipement doit être adapté aux températures froides sans être d’une épaisseur trop importante pour que vous gardiez votre mobilité. Vos mains sont très exposées au froid ainsi optez pour des gants chauffants ou rembourrés. Pas trop épais afin qu’ils ne vous gênent dans votre conduite et pour que vous accédiez aux commandes de votre moto.

Isolez bien les extrémités, le cou et la taille !

N’hésitez pas à ouvrir la ventilation de votre casque pour limiter la formation de buée sur votre visière.

La sécurité avant tout

Malgré tous nos conseils de conduite et l’accent sur l’équipement qu’il faut choisir, si vous sentez un danger il vaut mieux s’arrêter.

Ne prenez pas de risques inutiles, privilégiez votre sécurité avant tout. Arrêtez-vous dès que possible si vous n’êtes plus à l’aise sur votre moto. Les conditions métrologiques sont parfois très rudes et il préférable de laisser de côté votre moto et de demander à un de vos proches de vous chercher.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *